• Le repas sous les platanes
    Une année lors de vacances, nous sommes descendus dans le Midi et nous nous sommes arrêtés sur la Grande place d'Aix en Provence,

    pour déjeuner, c'était l'heure sacrée du repas de midi.

    Nous avons choisi une table sous les platanes à la terrasse

    d'un petit restaurant pour goûter aux délices proposés sur le menu,

    les plats, présentés avec art étaient aussi un régal pour les yeux,
    Les pigeons se baladaient sans peur en trottinant autour des tables, pour picorer les miettes qui étaient tombées.
    Les heures passaient doucement dans la touffeur de midi, tandis qu'une fontaine murmurait tout à côté,

    nous avons savouré pleinement le bonheur d'être réunis en
    famille autour de cette table.

    Bravo!

    Un véritable moment de douceur et de charme dans ce mini-récit!

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • BELGIQUE

     

    LA GRAND-PLACE DE BRUXELLES

    Départ en Belgique.

    Madame est enceinte de 7 mois. Monsieur, exceptionnellement,roule tranquille(précisons que c’est un fan du volant et qu’aucune réflexion ne peut être faite sur la vitesse à laquelle il roule!

    Madame, pendant son voyage de noce, ayant risqué une remarque, a vu Monsieur freiner brutalement, passer la main devant elle, et d’un ton glacial dire : tu veux descendre?)

    Madame ou plutôt son bébé doit voyager dans les meilleures conditions! Madame bénéficie d'un oreiller douillet et n'a qu'à qu'à faire la demande pour que Monsieur s'arrête pour une pause-pipi (ce qui ne lui faisait jamais plaisir car pour lui, on ne s’arrêtait pas pour si peu, on se retenait!). 

    Arrivée sans problèmes. Premier appartement meublé. Petit inconvénient : le propriétaire refuse que Madame s'appuie sur la magnifique rampe en cuivre briquée chaque matin : pas de traces de doigts!De plus il a une très vilaine impression des français : sales et arrogants! Opinion partagée par beaucoup de belges! Il faut reconnaître que malheureusement Monsieur et Madame ont constaté que ce n’était pas faux!

     

    la vie passe : les enfants grandissent, Nonoche arrive ( le chat) Les voyages ( pour les vacances en France)sont plus mouvementés: les ennuis intestinaux de Nonoche maintiennent la famille en éveil ( très bien organisée, le famille!).

    Guillaume, très délicat!, supporte mal les quelques odeurs ou rejets de Nonoche et Agnès, dévouée, ramasse le tout, l'enveloppe dans du sopalin, le fourre dans un sac plastique et l'envoie vigoureusement dans le premier fossé venu ( de l’engrais naturel!). Tout ceci sans s'arrêter! Monsieur pense à ses moyennes!

    Il est dans l'intérêt de la famille que le trajet, repas non compté, soit inférieur en temps au précédent. Ce qui réjouit les chers enfants, adeptes forcenés du " tu dépasses tout le monde, papa!" et rend dépressive Madame, qui chronomètre en main, doit évaluer chaque km parcouru ( enfin presque tous!)

    Monsieur, amateur de bonne chère (un de ses bons

    côtés), emmène facilement sa famille au restaurant, et

    demande ingénument , voyant la note nette, si le

    pourboire est gratuit! il s'attire la réflexion outrée du

    garçon: " gratuit, quel vilain môt, Monsieur!" La famille

    a vite compris et calculé un 10/100 sans ajout superflu.

     

     Bref, la famille aime la Belgique, et se réjouit de l'esprit piquant de ses représentants de police (et de certaines de leurs connaissances!)

    Petit exemple : une dame très élégante, au volant d'une immense voiture américaine, cale 3 fois au feu vert. la file s'allonge......Le policier s'avance, les moustaches pétillantes, se penche vers la dame et prononce ces mots qui restent gravés dans nos mémoires de français: "plus vert, ma ptite dâme, ya pas! Change et prends plus ptit!"

    Partager via Gmail

    18 commentaires
  • DINER D'UNE FLEMMARDE

    Coleslaw

    J'en raffole! je pourrais en manger tous les jours!

     

    Brouillade d'oeufs au curry et crème fraîche

     

    DINER D'UNE FLEMMARDE

    Flageolets DINER D'UNE FLEMMARDE

    Préparés avec une petite sauce à moi que je mettrai dans "mes recettes"

    DINER D'UNE FLEMMARDE

    Honte à moi, mais j'aime trop ces petites compotes!

    J'accepte les futures remarques : reproches, rires, appuis etc.....

    C'est un repas de cantine, je vous l'accorde, mais pour d'autres, ce serait la fête! Alors , compassion pour eux, soutien pour moi!

     

    Partager via Gmail

    29 commentaires
  • Libre de mon attelle enfin, mais ma main est encore douloureuse nécessiterait un kiné.......mais plus de kiné! 

    Donc quelques conseils du docteur : triturer une balle en mousse!

    Je n'insiste pas: impossible de me déplacer en ce moment!

    Bref, je suis de nouveau parmi vous, enchantée de vous retrouver!

    C'est tout ce que je veux dire!

    Tout ce qui ne va pas, je n'en parle pas.

     

     

    Partager via Gmail

    17 commentaires
  • Le confinement amène à réfléchir sur soi, le présent, et le passé!

    Je ne peux oublier le départ pour la Yougoslavie,3 mois après mon mariage!

    Premier choc!

    - 33°

    Le 2ème

    Le pays! Sous la neige d'abord, des tonnes de neige!

    Le 3ème

    Découverte d'un pays sous la poigne de Tito! 

    Prisons remplies

    Et pourtant

    Des personnes dont la volonté de vivre, de rire, de chanter, merveilleusement, m'ont fascinée.

    Et la neige fondue , un pays de toute beauté

    Enfin Sarajevo!

     

    SOUVENIRS ....SOUVENIRS



    Partager via Gmail

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique