•  

    Même les humains; des plus violents aux plus émotifs,

    seront complètement abasourdis et frappés de voir que,

    les entités venant des autres planètes,

    ne sont pas des anges qui s'envolent,

    mais des êtres hybrides, en forme de serpents étranges,

    espérant, en vain, voir notre race,

    évoluer dans le sens qu'ils souhaitent.

    La Gigi : je retrouve dans ce texte court et frappant la

    sensibilité de Jean face à un monde réel où le mal est si présent. 

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • NOUVEAU LANGAGE ( D'UNE MAMAN D'ELEVE)

     

    NOUVEAU LANGAGE

     Texte d'un parent d'élève et on ne résiste pas à sa diffusion, tellement c'est drôle, mais aussi affligeant !

    "Désolée je ne peux pas m’en empêcher. 

    Je craaaque.

    Amatrice inconditionnelle de la novlangue pédante, bureaucratique et politiquement correcte, je me dois de partager avec vous les dernières découvertes.


    Déjà cet été, j’ai adoré les campings qui ne veulent plus qu’on les appelle campings parce que ça suscite instantanément dans l’esprit des gens l’image de Franck Dubosc en moule-boules ou de Roger et Ginette à l’apéro avec casquette Ricard et claquettes Adidas. Donc les professionnels de la branche demandent que l’on dise désormais « hôtellerie en plein air ». Ha ha ! 


    J’ai aussi appris que je n’étais pas petite mais « de taille modeste » et qu’un nain était une « personne à verticalité contrariée ». Si, si !


    Mais rendons à César ce qui lui appartient, l’empereur du genre reste le milieu scolaire et ses pédagos à gogo. J’étais déjà tombée de ma chaise pendant une soirée de parents quand la maîtresse a écrit sur le tableau que nos enfants allaient apprendre à manier « l’outil scripteur » au lieu de tenir un crayon.


    Je me suis habituée au fait que les rédactions sont des « productions écrites », les courses d’école des « sorties de cohésion » et les élèves en difficulté ou handicapés des « élèves à besoins éducatifs spécifiques ».


    Mais cette année, sans discussion aucune, la palme est attribuée au Conseil supérieur des programmes en France et à sa réforme du collège.
    Z’êtes prêts ?... Allons-y.


    Donc, demain l’élève n’apprendra plus à écrire mais à « maitriser le geste graphomoteur et automatiser progressivement le tracé normé des lettres ».


    Il n’y aura plus de dictée mais une « vigilance orthographique ».


    Quand un élève aura un problème on tentera une « remédiation ».

     
    Mais curieusement le meilleur est pour la gym… oups pardon ! pour l’EPS (Education physique et sportive).


    Attention, on s’accroche : courir c’est « créer de la vitesse », nager en piscine c’est « se déplacer dans un milieu aquatique profond standardisé et traverser l’eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête », et le badminton est une « activité duelle médiée par un volant ».


    Ah! c’est du sportif, j’avais prévenu !...
    Les précieuses ridicules de Molière, à côté, c’est de l’urine de jeune félidé (je n’ose pas dire du pipi de chat). 


    Alors, les amis, ne perdons pas ce merveilleux sens du burlesque et inventons une nouvelle catégorie : la « personne en cessation d’intelligence » autrement dit, le con.


    Ben oui, un "outil scriptutaire" c'est un stylo, un "référentiel bondissant" c'est un ballon, et un "bloc mucilagineux à effet soustractif" c'est une gomme.


    Je pense que les "zzzzzzzélites" qui ont inventé de telles conneries devraient tous être en hôpital psychiatrique..."

     

     

    Partager via Gmail

    16 commentaires
  • La planète rouge était depuis peu frappée par un étrange phénomène.

    Les serpents si pacifiques qui la peuplaient

    s'étaient transformés en de violentes créatures agressives

    détruisant tout sur leur passage.

    Les anges, si émotifs, assistaient,

    abasourdis et impuissants à ce désolant spectacle.

    Désolés de ne pouvoir intervenir,

    ils décidèrent de s'envoler vers Gaïa,

    la planète voisine, espérant y trouver refuge.

     

    La Gigi: Mieux vaut tard que jamais!Mélange de sciences-fiction, de types du jardin d'Eden, et de planètes (la planète rouge, Gaïa), Ambre joint à une culture sans failles un sens de l'écriture que je salue! 

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Quel est donc ce serpent qui siffle sur nos têtes?

    Un étrange ange noir qui frappe les planètes

     

    Avec un son violent qui rend abasourdi

     

    Il s’envole, espérant la mort de ces nantis

     

    Emotifs, pleurant le Paradis Perdu!

     

    La Gigi : j'ai fait court! Mon esprit de synthèse!

    Il faut une fin à tout!

    Je ne pense pas recevoir d'autres textes!

    J'ai aimé vous lire!

    Merci à vous!

     

    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • Voici les mots pour Gigoulette que je propose à la façon planète Olympique.

    Un pays asiatique reçoit les épreuves.

    Asie, avec la Chine non pas l’année du serpent, mais celle du chien. 

    La Chine qui attend sa première médaille d’or.

    J’espère pour eux que ça va le faire,

    ce serait étrange un si grand pays, avec si peu de médailles.

    Surtout que la flamme olympique va pour Pékin,

    le prochain lieu de rendez-vous des JO d’hiver dans 4 ans.

    La France en est à 14 médailles, score qui me laisse  assez abasourdi,

    je trouve ça excellent, moi qui de sport ne tâte que mon canapé.

    Les commentateurs parlaient de 20 médailles,

    du coup j’ai envie de les frapper,

    toujours à dire et à rien à faire.

    Moi qui pourrais passer pour un ange, là, pour râler contre eux,

    je ne ménagerai pas ma peine, j’en deviendrai violent,

    mon côté émotif je le placerai en second. 

     

    La Gigi: Wouah! Yann est en plein dans l'actualité sportive, et si les mots

    n'étaient pas en vert, j'aurais cru entendre la voix d'un de ces hommes en blanc que

    j'ai vu vu sur mon écran! Bravo, ami Yann!

    Partager via Gmail

    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires