• BARCELONE la vivante

    BARCELONE la vivante

    La famille débarque à Barcelone. Madre mia, quelle ville! Coincée entre la mer et la montagne du Tibidabo, elle grouille de gens, d'autos, de bus, de taxis, à vous donner le tournis! Elle éclate de vie et la famille est séduite! Appartement au 9ème étage, le lycée à 100 m, le club de tennis à 150 m, n'est-ce pas merveilleux disent trois membres de la famille! 

     
    Mais Madame déchante : son vocabulaire est limité, bien sûr, elle prononce " ola, qué tal" (comment ça va) à merveille mais le mode de vie la déroute. Horaires du lycée : 8H...14H. Oui, mais Madame, levée très tôt défaille de faim à midi! Alors....eh bien, premier service à midi, seule, deuxième à 14h, en famille.
    Madame prend en 6 mois les kg qu'elle a mis 6 ans à perdre! Et de nouveau, le régime!
    Stoïque, elle participe aux repas des trois affreux qui s’empiffrent, devant une grande assiette remplie d'une tranche de jambon et d'une tomate coupée en huit ....au sel! Les résultats ne tardent pas, Madame peut s'exhiber dans son maillot de bain chéri mais la famille, les trois autres, se plaignent de son caractère un peu acide!
    Madame trouve assez rapidement du travail, bien que n’ayant que le première partie du bac. La deuxième partie ne comprenait que trois matières, philo, sciences physiques ( s’étant « légèrement » frottée au prof) et sciences naturelles ,cette dernière, séchée presque toute l’année, vu un prof « débile », elle avait donc donc échoué et ses parents l’avaient mollement incitée à s’en tenir là, proposition sur laquelle elle avait sauté!
    Par l’intermédiaire d’une amie bien placée, elle est introduite dans l’Escuela Llar, chiquissime, protégée par l’Opus Dei, genre mafia catholique ( pardonnez-moi le terme!). Place en or! Des jeunes filles un peu snobs, venant parfaire leur français, assez basique! Madame y reste avec délices jusqu’au départ! De plus, Madame trouve deux occasions de lectrice chez des dames fortunées, mais d’une politesse et amabilité immenses, qui l’a traitent comme une égale! Le salaire final lui permet de se payer gym, coiffeuse etc…
    Bien entendu les corvées sont pour elle : accompagner sa fille aînée tous les mercredis au manège de cheval, elle qui a une peur panique de ces monstres hennissants, elle doit même tenir les rênes à moitié évanouie, quel supplice!
    Heureusement les mauvaises notes, très mal vues de Monsieur, provoquent une suspension de cheval qui ravissent Madame mais jettent sa chère adolescente dans des crises de rage incontrôlées.
    Agnès, n'ayant peur de personne, surtout pas de son père, l'agresse verbalement dans un vocabulaire peu châtié, ce qui provoque une course poursuite dans l'appartement, où cherchant la fuite vers l'escalier, elle claque la porte au visage de Monsieur ( moins rapide) lui cassant ses lunettes et lui fendant l'arcade sourcilière!
    Glissons sur la suite! Les chers enfants n'en restent pas là : raffolant du jeu des allumettes, évidemment en cachette, ils s'amusent gentiment à faire flamber un vieux torchon suspendu près du linge. Le feu aimant le tissu, s'empare des chaussettes sèches ( essayez de le prononcer!) de Monsieur, atteint les taies d'oreiller et se jette sur le plus beau chemisier ( terme démodé) de Madame qui s'enflamme! ( pas Madame, le chemisier). On a frôlé le drame!  Il faut reconnaître que la famille est atypique et qu'il faut s'attendre à tout, mais pas n'importe quoi!

    La Gigi. Une des périodes la plus "douce" de ma vie! Mon travail m'a ouvert des horizons nouveaux, de l'argent bien gagné et que j'emploie bien! Relations conjugales paisibles!!

    « BELGIQUE: DEUXIEME EPISODEBARCELONE ....DEUXIEME PARTIE »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    14
    Jeudi 28 Mai à 06:43

    Bonjour mon amie Gigi

    Dans le calme du jour qui se lève

    j'aimerais, sans te déranger, 

    te souhaiter une bonne journée 

    sous le ☀️  il faut en profiter

    Bisous à demain.

    13
    Mercredi 27 Mai à 16:06

    Bonsoir chère Gigi

    Je me délecte à la lecture de ce nouveau chapitre humoristiquement écrit ! Y aura-t-il un autre chapitre ? 

    Wait and see !

    Bises savoyardes

     

    12
    Mardi 26 Mai à 22:57

    Coucou ma Gigi chérie,

    et c'est de ces vacances là que nous espérions passer te voir!!

    Quel dommage, bisous d emon coeur.

    11
    Mardi 26 Mai à 10:35

    ahhh le linge qui brûle ptdrr les gamins ça fait des expériences lol.. mon père me racontait qu'il avait fait sauter les plombs de tout l'immeuble parisien quil habitait avec son frère, avait trafiqué le tableau.. expérience expérience !!!!

    hé bien tu baragouines l'espagnol tu dois te débrouiller à majorque, en plus ils parlent le français à soller, anglais, allemand, moi je fais un mélange de tout et on arrive à me comprendre lol..

    je viens te faire un gros bizou ma gigi, beau soleil sur paris 26° je crois aujourd'hui, je vais à l'appartement cet am.. je t'embrasse bien fort, bibi flo

    10
    Lundi 25 Mai à 09:59

    Tu maîtrises bien l'art de l'écriture, et en plus, tu as bien des choses à dire, et une très bonne mémoire. Un véritable régal de te suivre dans tes aventures. Du cheval hénnissant, au chemisier qui prend feu ...... Et à la porte refermée avec fracas, sur l'arcade ...... Je note aussi les horaires de l'école, on y mange autour de 15 heures, ça fait de longues matinées, et risques d'hypoglycémie ..... Point de petit en-cas vers 11 heures?

    A plus, de te suivre pour d'autre aventures.

    Amicalement. Yann

    Je vois que tu t'es battu avec la présentation   " calaméo " du diaporama des dessins de presse. Mais maintenant, tu maîtrises avec bonheur.

    9
    Lundi 25 Mai à 09:37

    Coucou bonjour bon lundi

    Aaaahhhh. . . Un ptit Com . . . ! ! ! !

    On ne peut plus s'en passer

    De ces petits mots, ces petites pensées

    Aux caractères agréables

    Qu' on affiche chaque jour avec plaisir

    A chaque visite une joie de lire un billet

    On est content d'apprendre  ou voyager

    VIVEMENT QUE JE RETOURNE A BARCELONE  

    Toujours présente merci pour cette amitié...

    Bonne journée bisous affectueux Gigi

    8
    Lundi 25 Mai à 01:07

    Opus dei = Opium dei!

    Gros bisous de mes vacances virtuelles.

    Géniale Madame.

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Dimanche 24 Mai à 20:07

    aie aie ma Gigi oui Barcelone est une ville formidable mais il faut s'y faire ..

    et les jeunes sont faits pour s'embrouiller avec l'autorité en l'occurrence là, le paternel. Elle a déjà du caractère cette petite Agnès..

    et le feu pour couronner le tout tu en as connu des déboires. mais comme tu dis le fait de travailler a pu te donner un peu d'indépendance bien méritée.

    la suite la suite .. j'adore le roman de ta vie et tu écris si bien..

    bisous bisous et bonne semaine

    ton amie Nathie

    6
    Dimanche 24 Mai à 16:13

    Oui Agnès a un fort caractère, mais cela lui a permis aussi de faire face à des situations parfois difficiles.

    Bon dimanche

    5
    Dimanche 24 Mai à 15:35

    beaucoup d 'ambiance chez vous je lit 

     mais c'est la vie et cela fait avancer 

     bises Gigi 

     avec du soleil  toujours 

    4
    Dimanche 24 Mai à 11:17

    Une vie de rêve ma Gigi chérie,

    pas d'ennui dans la maison lol lol 

    et en plus comme je le sais tu as passé

    ton "bac" en même temps que ton fils

    avec succès coolbeurk

    Maintenant , je suis aussi heureuse que tu 

    puisses rejoindre ton "Chambon" très prochainement

    et retrouver  tes amis et amies ,

    tu vas pouvoir en profiter ,

    Décidément, la vie est belle ma Gigi chérie,

    Bon dimanche ensoleillé,

    balade "masquée" sur le remblai de St Jean de Monts

    pour Alain et moi,

    Bises affectueuses et pensées +++ vers toi,

    Christiane

    3
    Dimanche 24 Mai à 08:52

    Une belle vie en somme... juste garder le téléphone à portée de main avec le N° des pompiers à côté... happy

    Bisous ma copine et bon dimanche

    2
    Dimanche 24 Mai à 07:11

    Une vrai vie de rêve, au moins l'ennui ne fréquentait pas la maison

    Amicalement

    Claude

    1
    Samedi 23 Mai à 14:05

    Il y avait de l'ambiance chez toi à Barcelone.

    Je te pardonne pour l'Opus Dei, qui a été diabolisé par Da vinci Code de Dan Brown, mais qui est en fait une institution catholique tout à fait normale et surtout sans mafiosos!

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :