• JOIES DE L'ENSEIGNANTE EN 1923

     JOIES DE L'ENSEIGNANTE EN 1923

     

    JOIES DE L'ENSEIGNANTE EN 1923

     

     

     

     

     

     

     

     

    « NOUVELLE SEMAINE DE CUISINE
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    17
    Julia2016
    Hier à 20:44

    Bonsoir ,un passage vite fait pour vous dire merci d'avoir passé sur mon blog .

    Bisou

    16
    Hier à 11:19

    te souhaite un bon jeudi ma gigi, toujours pas de rdv pour la signature de mon contrat, mais il ne faut pas s'affoler je suis prise, déjà ça mais quand ??  ce qui est dingue c'est que plein d'enfants attendent une avs et meme prise, tu vois ils leur faut un temps fou pour faire leur paperasse , remarque pendant ce temps là je profite un peu des belles journées que l'on a en ce moment, par contre depuis 3/4 nuits je dors très mal à nouveau.

    va falloir que je retourne crapahuter à fontainebleau j'avais dormi comme un bébé !!! lol..

    bonne fin de semaine à toi ma gigi et un gros bibi , ta minette aussi, flo

    15
    Mercredi 19 Septembre à 22:25

    rien n 'était facile ma gigi chérie

    mais aujourd hui c 'est l extrème lol

    bon alors toi toujours en cuisine ?

    gros bisous ma doucette

    14
    Mardi 18 Septembre à 12:22

    Maman était à l'école en 1923 mais son institutrice était mariée avec le directeur de l'école ... ( ils étaient 2 enseignants pour tout le bourg ). C'est vrai qu'il y avait beaucoup de contraintes mais beaucoup de respect aussi, de la part des élèves .

    Pour le prêtre, Gigi, je ne veux pas juger non plus mais j'ai eu envie d'écrire à son évêque pour le signaler, tellement c'était criant ! Il a carrément occulté ma belle-mère , fait comme si elle n'existait pas, ne s'est même pas tourné vers elle une seule fois ... il ne faut pas s'étonner que les églises se vident, avec des individus pareils : visiblement Jésus n'était pas dans la chapelle avec lui wink2 . Le pire c'est que personne n'y comprenait goutte ... pour moi c'était l'évidence même : ils se sont mariés 3 fois chacun et le divorce n'est pas reconnu par l'église . Mais il y a des manières plus élégantes d'agir .

    Je t'embrasse.

    Josy

    13
    Mardi 18 Septembre à 08:42

    Ce document serait authentique?

    Je crois que oui.

    " contrat annulé sur le champ " ..... Ils n'ont que ces mots là, à la bouche!

    Ceci explique peut être pourquoi, ces postes d’enseignantes était attribués à des sœurs ecclésiastiques. Pour la société civile, plus tard dans le siècle, ils ont du mettre de l'eau dans leur vin de messe ...... !!!! Oups, vin, contrat annulé sur le champ :-))

    Gros bisou, ton yann, comme tu te plais à le dire.

    12
    Lundi 17 Septembre à 18:09

    bonsoir 

     pas drôle dans l 'enseignement à cette époque 

     mais  maintenant il parait d 'aprés  une  personne queje connait 

     que  ce n 'est pas drôle tous les jours non plus 

    mais pas dans le même registre bien sur 

     je te souhaite une bonne soirée GIGI 

     bises 

    11
    Lundi 17 Septembre à 14:02

    En réponse à ta question, tu peux utiliser mon arobase pour me joindre les photos fontaines si possible. Il doit apparaître dans l'onglet " interaction " ligne 1 " commentaires " .

    Tu cliques sur " yannn " et mon @ doit se voir.

    Ici, le tien n'est pas visible, sinon, je t'aurai écrit directement.

    ************

    Autre solution;

    passer par un hébergeur de photos, pour tes photos.

    J'utilise celui ci avec simplicité.

    https://goopics.net/

    Le but est d'attribuer un URL à ta photo perso.

    Cliquer sur la petite image entourée en orange ci dessous, pour ouvrir le menu " isérer/éditer "

    Et cet URL, il faut le coller dans la partie entourée en violet, ci dessous: assure toi que les photos ne sont pas trop grandes, tu peux les redimensionner en agissant sur les angles de tes photos.

    si tes photos sont trop grandes, on va regarder les tiennes, et les miennes vont être secondaires ;-))

    Une fois pris connaissance, efface mon commentaire, ......

    10
    Lundi 17 Septembre à 08:37

    Bonjour ma GIGI

    Bon il fallait vraiment avoir la foi d'enseigner !!!!   tout a bien changé   ;  j'espère que tu vas bien , bonne semaine  big bisous 

    9
    Dimanche 16 Septembre à 09:21

    Ça ne rigolait pas d'enseigner dans ces temps anciens !

    8
    Samedi 15 Septembre à 21:15

    Bien triste la vie d'institutrice à l'époque

    Passe un bon dimanche Gigoulette

    Bisous

    7
    Samedi 15 Septembre à 11:40

    Coucou Gigoulette chérie,

    Ce qui m'a fait le plus rire :

    "c'est le premier alinéa : ne pas se marier"

    Lorsque j'ai passé ma thèse à l'Hôpital des Armées",

    le général m'a félicitée et m'a proposée directement

    une superbe place"

    hic , il ne fallait pas être mariée à la signature du contrat ..

    et je me mariais quelques jours après !!!!

    Ce n'était pas dans les années 1923,

    (mes parents n'étaient même pas nés)

    J'aurais de toute façon refusé, la vie m'attendait

    ailleurs ...lol lol

    Un véritable sacerdoce l'enseignement en ce temps là,

    autant se faire directement "Bonne soeur" ...

    Je t'aurais aussi mal imaginée dans un tel contrat

    ma chère Gigi,

    Merci pour la rigolade et ta trouvaille !!!

    Bon week end, caresses à ta miss à 4 pattes,

    pensées vers toi et bisous à toi ,

    Christiane 

    6
    Samedi 15 Septembre à 10:19

    Elle ne devait pas donner à manger aux enfants.

    Maintenant, si !

    Vive les parents !bad

    5
    Samedi 15 Septembre à 10:07

    Eh ben dis-donc elles avaient pas la vie joyeuse les instits de l'époque ! Autant être bonne soeur tout de suite...

    C'est terrible, je voudrais bien savoir si on proposait les mêmes conditions aux mecs...

    Gros bisous ma copine

    4
    Samedi 15 Septembre à 10:00

    C'est vrai mais elles forçaient le respect ce qui ne semble pas être généralement le cas en ce moment !

    Bon samedi.

    3
    Samedi 15 Septembre à 08:58

    hé bien je n'aurai jamais pu être institutrice à cette époque là !!! ptdrrrr.. moi qui sortais tous les soirs, restos, discothèques, garçons, alcool, cigarettes , maquillage , teinture des cheveux, roux, blond, brun, etc.. mon dieu ils seraient devenus fous avec moi !!! lol… 

    certains critiques les musulmans mais c'était pire !!! 

    te souhaite un bon w.end ma gigi, et te fais un gros bibi , une caresse à ta fifille à 4 pattes je t'embrasse flo

    2
    Samedi 15 Septembre à 06:55

    Les pauvres ! quelles contraintes elles avaient ! les temps ont bien changé, heureusement !!!

    Bonne fin de semaine Gigi gros bisous 

    1
    Vendredi 14 Septembre à 23:44

    Coucou ma Gigi chérie,

    hé bien ce n'était pas la joie d'être enseignante et 1923!

    C'était une vie de prisonnière, aucun droit, sauf le travail.

    Brrrr!! je n'aurais pas pu. Pas mon truc.

    Et toi tu e vois là dedans?

    J'ai préféré ma vie.

    Bon weekend et d'affectueux baisers.

    Sylvie

    PS: je vais me coucher et blog en pause ce weekend.

    Un nouvel article va se préparer.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :