• LE TEMPS

     

    LE TEMPS

     

     

    Ce petit retrait, j'en avais besoin!

    Besoin de me retrouver, moi, dans ce que je suis, ce qui m'attend, ce n'est pas de l'introspection, mais un regard que je veux lucide, sur mon présent, sur ce temps que je veux vivre jour après jour.

     Je n'y pense pas ou peut-être que je ne veux pas y penser!

    J'ai toujours eu ce bonheur de vivre dans le présent, de ne pas oublier le passé, mais d'en garder les joies plus que les peines, et de ne pas me crisper sur le temps qui reste!

    Je suis consciente de tout ce l'avenir me destine, que ce soit dans mon corps et dans mon coeur, mais je m'y projette peu!

    Je suis tombée par hasard, dans mes recherches fouineuses de tout et rien, sur un poème écrit par un ou une personne couverte sous son pseudo.

    Il m'a tellement chuchoté dans l'oreille ce fameux temps qui reste, mais sans sanglots, ni regrets, que je vous le donne, même si votre âge vous fait paraître ce temps bien lointain!

     

    Lorsque le temps qui passe, Devient le temps qui reste,

    Lorsque du souvenir, on dessine le geste,

    On voudrait revenir, à l’heure de la tendresse,

    Lorsque le temps qui passe, Devient Le temps qui reste.

    On cueille les soleils, à la morte saison ;

    La solitude habille les murs de la maison.

    Les rires s’en sont allés vers d’autres horizons

    Lorsque le temps qui passe, Devient Le temps qui reste.

    La télé recouvre le silence

    Qui se mêle à l’espace en unique présence

    Les photos sont témoins de toute une existence

    Lorsque le temps qui passe, Devient Le temps qui reste.

     

    « PauseSONT-ILS TOUJOURS UN PEU LES MIENS? »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    20
    Mercredi 7 Février à 10:46

    Je viens te proposer une petite aide.

    Mais ne te sens pas obligée d'en tenir compte. Pour les mots du mercredi, 10/10 n'est pas exigible. C'est juste l'occasion de trouver du plaisir à associer une définition un peu énigmatique à une réponse. 

    1- On y trouve un bon livre; 

    .    C    H   ___    V    ___    T   .

    3- Il multiplie les touches;

    .    C    L   ___    V   ___   ___   ___   .

    5- Attiré par le frigo;

    .    A   ___    M    A   ___    T   .  

    6- Marche à coups de bâtons;

    .    N   ___   ___    D    I    Q   ___   ___   .

    8- En déplacement il est chez lui; 

    .   ___    S    C   ___   ___    G    O   ___   .

    Et à suivre, moi, de lire ton article le plus récent, j'y découvre déjà une très belle photo.

    A très vite, en rapport avec l'énergie qui est tienne pour ce jeu des blogs.

    Amicalement. Yann

    19
    Lundi 5 Février à 16:57

    Le temps qui passe, je le remercie de t'avoir guidé vers ces mots du mercredi. Et si tu le permets, je propose à certains de venir te voir directement sur ton blog.

    3- Galette de son;

    V    I   N   Y   L   E   .

    4- Région de blancs;

    .   A    L    S   A   C   E   .

    5- Il met la retraite en lumière;

    .   F  L   A   M    B   E   A   U   .

    6- C’est toit que j’aime en voiture;

    .   O   U    V    R   A   N    T   .

    7- Ayant fini d’être patient;

     

    .    G   U   E    R   I   .

    Tu as bien vu, ça n'est pas si facile. Je me suis inspiré de définitions de l'émission de SLAM. Et toi, tu as trouvé le plus beau, la ROSACE, souviens toi de celle de Strasbourg façon parapluie.

    Rosace à 18 €.

    http://ekladata.com/E3ZGec1aB5VinVDgFpEW3dsGCXo.jpg

    J'aime bien quand tu dis de ne pas se crisper sur le temps qui reste, ça m'interpelle, et j'aimerais faire mienne cette expression.

    Je viens aussi te souhaiter une bonne semaine. Yann

    18
    Jacques D
    Lundi 5 Février à 11:52

    Chère Gigi, La vie humaine est conditionnée par le temps. C'est en nous regardant vivre que nous prenons conscience de cette présence de tous les instants. C'est un compagnon fidèle, un allié qui nous apporte l'expérience, un ennemi qui nous fait vieillir. Chacun sait, même s'il n'aime pas y penser, qu'il n'est pas maître de sa durée d'existence. Vivre dans le passé écrivait Pascal, c'est oublier de vivre au présent. Même avec le poids des ans, seul le bonheur nous engage sur une voie optimiste et grâce à notre mémoire un certain pouvoir sur le temps. Gigi, l'intensité et la valeur de la vie comptent peut-être plus que sa durée, s'il comporte ces trois éléments : la liberté, la nature et l'amour. Aimer, c'est quand tu es heureuse, je le suis aussi. Quand tu es malheureuse, je souffre également. Je suis devenu vieux et je n'ai rien vu venir, je devais regarder ailleurs. C'est moi qui ai fait ma vieillesse, elle n'est pas une fatalité. Si je me compare à mon propre passé, je deviens stupide. Si je n'ai pas de la gratitude envers ce qui m'a été donné, je deviens un vieux con. Mais comment ne pas avoir de la gratitude quand j'ai la chance de t'avoir comme amie et de pouvoir passer ici quelques instants avec toi ? Chère Gigi, humblement et sans aucune prétention, ma pensée est reliée à mon engagement spirituel et philosophique.  Je rejoins l'Abbé Pierre quand il dit que la vie c'est un peu de temps donné à deux libertés, pour apprendre à aimer, avec le certitude de devoir lutter contre le mal. S'il n'y avait pas ce point culminant où tout d'un coup deux libertés peuvent se donner et s'aimer, toute la création serait absurde.

    Que la journée te soit douce, très douce, je t'embrasse affectueusement.

    17
    Dimanche 4 Février à 17:40

    Coucou ma Gigi . Un tout  grand merci de  ta  visite  et commentaire et  comme  tu dis  , il faut laisser le temps  au temps . Je  vais  bien rassure toi même si pour  le moment le  temps est dur dur  pour les photos , les  sorties se font  rares vu le temps  très  humide et  cela depuis  presque  2 mois  , ça  déborde de tout  cotés et mes  affuts sont  tous sous  eau , je  vais  avoir  du boulot  au printemps  , mais  c'est pour  la  bonne  cause happy en espérant  que  les jours meilleurs viendront  très  vite . Pour  le moment le froid est la et 10 cm de neige fraiche , bien pour les skieurs et autres patineurs happy que je ne suis  pas he . bonne  soirée et prends  bien soins de toi . gros  bisous à bientôt .

    Zémile he

    16
    Dimanche 4 Février à 08:53

    Bonjour ma chère Gigi

    J'aime beaucoup ton analyse du temps qui passe, du temps qui reste, ainsi que ce très beau poème !

    Tout comme les jours et les nuits qui se succèdent, nous passons dans le temps, le temps lui demeure immuable.

    Alors cueillons chaque jour les petits bonheurs qui nous sont offerts et positivons (ainsi que tu le fais !)

    J'espère que tu as pleinement recouvré toute ton énergie ?

    De mon côté, un peu de fatigue et un ordi qui fait des caprices, ne me permettent pas d'être aussi présente que je le souhaiterais.

    Très bon dimanche à toi ma Gigi

    Je t'embrasse bien affectueusement

    Paula

    15
    Samedi 3 Février à 07:20

    Que ce petit  com  t'apporte  bonheur et  t'ouvre les portes d’un beau samedi et un merveilleux dimanche. Pensées amicales pour ce weekend- ici hier le vent s'est levé , voyons   pour aller faire le marché !!!!big bises Gigi 

    14
    Vendredi 2 Février à 13:18

    L'avantage du passé c'est qu'on le connait. Le présent s'enfuit au fur et à mesure mais on arrive à le gérer. Par contre, le temps qui reste est dans l'inconnu, totalement imprévisible. Alors pourquoi s'en soucier ? S'en soucier c'est le meilleur moyen de mal vivre le présent...

    Alors contentons-nous de vivre et de ne pas gâcher ce présent si précieux et si fugace...

    Gros bisous ma copine

    13
    Jeudi 1er Février à 19:46

    bonne fin de semaine ma petite gigi, maman ne veut plus de ponction a dit c'est fini s'il faut en refaire une ça sera niette ! lol.. on est retourné voir le doc car sa bronchite n'est pas encore terminée, une rechute c'est long à guérir, mais elle est bien suivie ça devrait aller mieux.  y en a marre hein !

    marre du temps aussi on nous annonce de la flotte !

    la marne ne risque pas de baisser enfin elle n'a pas débordé près de chez maman déjà ça ! mais tellement de gens sinistrés ça fait mal au coeur !

    fais un calinou à ta fille à 4 pattes, une bonne fin de semaine à toi et un gros bibi flo

    12
    Jeudi 1er Février à 07:46

    Bienvenue a FÉVRIER  que te te souhaite excellent ,  mois qui nous approche du printemps, des carnavals, des crêpes  ,de la St Valentin : 

    merci pour ce très beau poème  eh oui le temps passe  et de plus en plus vite  me semble-t-il !!!  bonne journée Gigi  big bisous 

    11
    Mercredi 31 Janvier à 10:03

    Bonjour Gigi . Un très  joli poème  que  voilà sur  le  temps  qui passe , différemment suivant  que l'ont  est paul ou pierre mais  à chaqun sa façon de le vivre  et  le  mieux possible . J'espère  que  tu vas pour  le  mieux et  que  tu ne  m'oublie  pas mon amie . Bonne  semaine  malgré le temps  ( encore ) lol . Gros  bisous et à bientôt .

    Emile .

    10
    Mercredi 31 Janvier à 07:55

    Bonjour Gigi, très beau poème sur le temps qui passe.. le temps qu'il nous reste..

    Il faut vivre à fond ,profiter du moment présent...

    G>ros bisous !

    9
    Mercredi 31 Janvier à 00:11

    Coucou ma Gigi chérie,

    Sylvie comme toujours est en retard, bonne dernière.

    Très beau poème. A méditer.

    Mais ce que tu dis toi, me convient bien.

    Vivre et bien vivre la minute présente. Celle qui est passée me servira peut être d'expérience! Mais celle de demain on la verra bien, enfin peut être.

    On ne peut pas toujours ne vivre que dans le présent il fait prévoir certains Rv quand même. Et ça se bouscule en ce moment.

    Je ne vais pas tarder à aller me coucher car j'ai une réunion en début d'après-midi.Et il me faudra bien ma courte matinée pour me mettre en train.

    je pense toujours à toi mon amie chérie. Et je t'embrasse comme je t'aime, fort fort.

    8
    Mardi 30 Janvier à 21:30

    Un très joli poème Gigoulette, merci de nous le partager

    Je te souhaite de passer une agréable soirée

    Bisous

    7
    Mardi 30 Janvier à 13:32

    un bien joli poème ma gigi, mais bon le temps qui reste en ce qui te concerne et qui concerne ma maman aussi, est encore long.. à l'heure actuelle où nous avons plein de centenaires.. et tu en es encore loin de a centaine !!!

    oui tracasserie avec maman, je soupçonne un LLC (leucémie, mais qui met longtemps à faire son chemin) j'ai une amie qui en est atteinte cela fait 10 ans, elle est plus jeune que maman, n'a que 70 ans, elle a été déceléé à 60 ans, ça peut mettre des années à se déclarer complètement.. enfin faut attendre les résultats d'examens mais c'est long !!!

    quant à moi franchement pole emploi me casse les bonbons, mais je me débrouille, comme j'ai en tête de récupérer mon poste j'espère passer à travers les formations, peut être pas les tests de compétence mais du moins les formations .. en plus vu ma pathologie, ça sert à rien je ne retiens plus rien, tout ce qui est acquis depuis longtemps ça va, je fais automatiquement mais tout ce qui est nouveau , ne rentre pas, et me perturbe !!!

    je te fais un gros bizou, une caresse à ta minette, et t'embrasse bien fort FLO

    6
    Mardi 30 Janvier à 11:53

    Un bien joli poème Gigoulette chérie ,

    les souvenirs sont toujours beaux,

    les mauvais le cerveau les occultent de lui-même ouf !

    Profite du temps présent ma chère amie,

    Douces pensées et affectueuses bises de Christiane

    qui ne t'oublie pas.

    5
    mamylette
    Mardi 30 Janvier à 11:49

    beau poême, quand on arrive à un âge " disons assez avancé " il est bon d'adherer à cette sagesse et laisser de côté ce que nous ne pouvons ou ne pourrons plus faire comme " avant ". il n'est pas triste ce poême, il est dans la réalité, je l'aime beaucoup. bisous Gigi

    4
    Mardi 30 Janvier à 08:50
    Xtian

    Bonjour 

    C'est un fort joli poème que tu nous livres et j'aime beaucoup.

    Bises

    3
    Lundi 29 Janvier à 16:43

     c'est un superbe poéme 

     et j' en aime  tous les mots 

     oui le temps qui reste   ,

    mais de cela nous ne pouvons pas  savoir 

    , il nous faut vivre avec 

     bonne  soirée Gigi 

     bises 

    2
    Lundi 29 Janvier à 15:28

    On voit le temps s'écouler mais on ne peut prévoir le temps qui reste et qui pourrait nourrir les deniers projets.....C'est la vie!

    Je crois qu'il faut en avoir une grande conscience.

    Mais n'y pensons pas

    Carpe Diem...

    Une bise Gigi

    1
    Lundi 29 Janvier à 15:25

    J'aime beaucoup ce temps qui reste, et c'est lui seul que l'on doit regarder...

    Bises et belle après midi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :