• LES SAISONS DE NOTRE VIE

     

    Ceci est un article que j'ai écrit sur un autre de mes blogs, un peu philosophique, certes, mais qui a inspiré depuis longtemps mes pensées sur la vie qui s'écoule!

    Sans vouloir vous lasser, je voudrais vous les communiquer, partager peut-être ce qui est le lot de certains de mes amis ou qui sera celui d'autres!

    LES SAISONS DE LA VIE

     

     

    LES SAISONS DE LA VIE

     

    Notre vie est à l'image du temps : PRINTEMPS avec la venue de tout ce que la nature peut offrir de promesses, ETE de flamboyance, AUTOMNE où s'amorce le déclin,HIVER de nudité et de froid.

    Notre vie offre tous ces paysages, et elle correspond bien, d'une façon générale, à ces états qui sont si différents chez les uns et les autres.

    Je voudrais parler de l'automne, si difficile à vivre car nous avançons doucement, mais inexorablement vers ce qui sera pour les uns, la fin de tout, pour les autres, le début du meilleur.

     

     

    Derrière moi est mon passé, où la vigueur et les forces morales me permettaient de supporter les innombrables cailloux du chemin.

    Puis plus vite que je ne l'aurais cru est arrivée cette période où tout semble pesant, où surgissent les difficultés inhérentes à l'âge,

    diminution physique, si difficile à accepter pour certains,

    maladies,

    morts fréquentes autour de moi, dans ma famille même, et

    enfin ce qui est si mal vécu par beaucoup, pendant une vie pour certains, la solitude !

    Car elle a été là, même si je possédais famille, amis, voisins, j'ai été seule avec mes souvenirs, mes amertumes, ma peur de l'avenir !

     

    L'automne est devenue à ce moment une étape, non de morosité, mais de paix, remplie du sentiment que tout ce que j"avais accumulé d'expériences  était un capital précieux, non destiné à être enfermé dans un coffre,

    mais répandu largement autour de moi.

    J'ai eu alors  le sentiment que cette période où ceux qui me manquaient devaient non pas me renfermer sur moi-même, mais me pousser à rechercher ceux à qui tout manquait, et à leur apporter ce qui a été le centre de ma vie.

     

    Regardons en arrière car tout notre passé est une richesse, avec ses joies et ses peines, ne nous attardons pas sur ce qui nous a manqué, sur ce que nous avons gâché, mais réjouissons-nous de ce que nous avons pu donner autour de nous.

    Occupons donc ce temps, non pas frileusement, effrayés de l'hiver qui s'annonce, mais avec les forces qu'il nous donne.

    C'est un peu un testament moral que je voudrais laisser aux miens et à ceux que j'aime!

    « KUMBAYAHEN PAUSE »

  • Commentaires

    14
    Samedi 26 Novembre 2016 à 13:13

    coucou Gigi,

    Pour beaucoup de personnes la vie passe au rythme des saisons mais pour moi, elle restera ce un long tunnel d'incertitude dans lequel parfois il manque quelques ampoules pour éclairer ce chemin qui nous mène de la naissance à la mort.

    Vaste sujet que celui de la vie!

    Gros bisous à toi et à très bientôt Gigi et prends soin de toi

    Patricia

    13
    Vendredi 25 Novembre 2016 à 07:43

    bonjour ma GIGI

    Bien entendu je me souviens bien de ta réflexion philosophique sur la vie et ta comparaison des épisodes de nos vies au déroulement des saisons. J'aime infiniment ton écrit.

    Nos printemps sont comme les fleurs qui s'éveillent dans un jardin,

    Nos étés sont les promesses de nos vies futures et nous vivons pleinement ces instants car le bonheur est là !

    En automne, nous nous accrochons à la vie comme les feuilles s'accrochent aux branches.

    Quant à penser à l'hiver, oui j'y pense et je le compare à une grande hibernation dont nous nous éveillerons dans un printemps futur grâce à l'espoir qui nous anime.

    Nous sommes riches de notre expérience passée,

    Nous sommes riches d'avoir donné et aimé.

    Continuons à vivre pleinement,

    dans l'attente du prochain printemps.

    Belle journée mon Amie

    Je t'embrasse bien affectueusement

    Paula

    12
    Jeudi 24 Novembre 2016 à 20:29

    Dans un premier temps, cette idée des 4 saisons, ne m'a que moyennement plu. Mais je tiens à te dire là, que je n'ai aucune compétence particulière à trouver une bonne image symbole de nos vies. Alors, va pour les quatre saisons.

    Je me dis, la moitié de notre vie, automne et hiver, 6 mois, qui ne seraient pas à même d'être positifs, annonce du déclin, rigueur et froid, ça me semble beaucoup.

    Mais là, je me dis, qu'au contraire des saisons façon calendrier équitable, 3 + 3 + 3 + 3, les deux dernière saisons ne pourraient occuper qu'un dizième du total de notre vie, peut être moins encore. Un printemps très long, par exemple. Le temps de nos vacances scolaires nous semblait infini. Maintenant pour moi, un an file à toute allure. 

    Et là, où je me réconcilie avec tes propos, c'est ton paragraphe où tu parles de tes bonheurs là, maintenant encore, même si ce n'est pa pareil qu'avant, tu arrives à régaler une vingtaine de personnes en stage chez ton fils. Juste pour cet exemple que tu nous a confié.

     Je pense aussi à certains, malgré les tempêtes, qui même à un âge avancé, n'ont d'automne et d'hiver que quelques jours, et ont réussi à prolonger l'été très, très longtemps.

    Mais je sais que là, tu parles de toi, et ton ressensi est tel que tu me le livres, et ne saurait tolérer les remarques qu'ici j'ai faites. A chacun sa route, chacun son chemin, mais effectivement, ils ont de nombreux points communs.

    Très amicalement. Yann

    11
    Jeudi 24 Novembre 2016 à 13:45

    je viens te souhaiter un bon jeudi ma gigi, une bonne nouvelle ils m'ont changé le chauffe eau, j'en ai un neuf et j'ai enfin de l'eau chaude depuis hier am ! quelle joie.. et stress en moins..

    hier 15.7 de tension, maman m'a acheté un tensiomètre mon fils me l'apporte cet am, comme cela je pourrai la vérifier régulièrement.

    repos pour moi encore, j'irai un poil mieux mais j'ose pas le dire, je t'embrasse bien fort, que tout aille bien pour toi et un calinou à ta minette, je t'embrasse bien fort flo

    10
    Mercredi 23 Novembre 2016 à 11:37

    Quelle merveille ton texte ma Gigi d'Amour coolbeurk

     

    Le passé fait notre présent, notre sagesse, notre expérience,

    sans lui nous sommes "sans âme"  yesyes

    La vie est belle 


      Elle n'est pas éternelle


    Elle est comme une fleur


    Qui rayonne de bonheur


    Mais qui petit à petit, se meurt


    Il suffit d'ouvrir notre coeur


    Pour pouvoir en profiter


    Car demain c'est sûrement

     

    Nous qui fânerons


    Alors ne perdons pas une seconde


    Goûtons à ce que nous offre le monde.

    Pas tous les jours FACILE !

    Mais ESSAYONS .....

    Bonne journée ma Gigi chérie

    que j'aime infiniment.

    Bises affectueuses de Christiane

    qui pense si souvent à toi. 

    9
    Mercredi 23 Novembre 2016 à 08:56

    De petite ma grand-mère m'a  toujours  dit  : la mort est attaché  à ton soulier  ,alors profite de chaque pas  tu ne sais jamais quel jour  tu le perdras  , Ainsi j'ai fait :  profiter du moindre moment  oh bien sur  il y en a eu des difficiles  même  des jours ou j'ai failli perdre mon soulier , mais aujourd'hui à l'automne de ma vie  , j'ai beaucoup marché  et je me souviens  de tous les chemins parcourus  ,aussi  je suis sereine   en pantoufle  maintenant  , voyons  si je les porterai longtemps  , j'y suis confortable  et pas pressée

    merci pour ce billet  bon mercredi  

    8
    Mardi 22 Novembre 2016 à 23:17

    Bonsoir ma chère Gigi,

    oui la vie se déroule imperceptiblement vars un avenir, qui peut sembler moins drôle, mais qui a toutes ses richesse celles de l'expérience, celles de la méditation qui est plus nécessaire pour continuer chaque jour.

    On peut jusqu'au bout continuer à donner de son temps (moi je cours après suis pas un bon exemple) à tous ceux qui en ont besoin, on est plus détaché du matériel et on peut en faire profiter les autres.

    Mais on vit à fond le présent, car on ne passe pas sont temps à se projeter pro fuir ce présent.Cela n'empêche pas le projets qui restent moteur dans nos vies.

    Et puis l'hiver n'es pas ce truc rabougri et gelant, on a de la chaleur à donner, pour mieux aimer.

    La maladie est quelque chose qui peut freiner il est vrai,mais je connais des jeunes qui se battent contre la maladie. Elle n'est pas réservée à la vieillesse.

    Bon courage ma Gigi chérie et de gros bisous.

    7
    Mardi 22 Novembre 2016 à 16:11

    Un beau texte Gigi, qui est cependant commun à beaucoup de personnes de notre environnement.On trouve le chemin bien long et bien difficile parfois,mais pensons aussi à ceux qui n'ont pas eu la chance d'avancer bien loin.Il faut profiter de chaque instant de la vie, on ne sait jamais de quoi demain sera fait....

    On dit que Dieu en oublie certains....

    Bonne soirée.

    6
    Mardi 22 Novembre 2016 à 14:02

    c'est joliment écrit et dit , j'aime beaucoup ta façon de penser..

    moi je me raccroche à ce que ma gd mère disait, elle a vécu jusqu'à presque 104 ans, et vivait intensément chaque jour comme le dernier, car nul ne connait le moment ou il quittera ce monde que ce soit en automne , en hiver, en été ou au printemps !!!

    mais dans certaines familles , il y a des saisons ou des mois qui sont plus néfastes que d'autres.. heureusement certaines joies, naissances, mariages, illuminent un peu ces peines...

    je me remets doucement, j'ai dormi 12H d'affilées ! chose très rare..  bon mardi à toi ma belle et un calinou à ta minette, je t'embrasse affectueusement biz flo

    5
    Mardi 22 Novembre 2016 à 11:51

    cool

    Directement lié, à mon article du jour : "la ronde"

    INELUCTABLE ! ELLE ARRIVE !

    QUI ?

    CLIC DANS LA RONDE, POUR LA DECOUVRIR

    gif animé ronde

     

     

    4
    Mardi 22 Novembre 2016 à 11:29

    Bonjour Gigi,

    J'aime beaucoup ton texte, j'ai écrit à peu près le même je l'ai édité l'année dernière.

    Tu as tout à fait raison, la vie se déroule, apportant du bonheur, mais aussi des larmes, comme toi, j'ai vu partir beaucoup de membre de ma famille, et puis mon mari, cela a été un lourd et très gros chagrin, mais je me suis tournée vers la vie, mes enfants mes petits enfants qui m'apportent beaucoup de joie.

    Il ne faut pas avoir l'oeil vissé sur le passé, mais il ne faut surtout pas l'oublier, car comme le dit Jean d'Ormesson :

    "le passé c'est ce qui fait l'avenir"

    Bises et belle journée

    3
    Mardi 22 Novembre 2016 à 10:21

    Bonjour Gigi

    Ah ! si avec l'expérience des années on pouvait reculer le compteur pour revivre certaines périodes de notre vie combien ce serait merveilleux !

    Fort joli texte illustré par une photo amusante (dommage que tu l'aies autant dégradée avant de la mettre en ligne).

    Bises

    2
    Mardi 22 Novembre 2016 à 09:43

    C'est bien dit.. on est riche de son passé, on a l'expérience.. il faut avancer malgré les aléas..

    Je pense que chaque âge a ses bons côtés, comme les saisons, il faut apprécier et vivre pleinement chaque saison..

    Gros bisous Rozy

    1
    Mardi 22 Novembre 2016 à 09:31

    Il est beau ton texte et tellement vrai... certains disent qu'il ne faut pas regarder en arrière, je ne suis pas du tout d'accord ! Notre passé c'est notre vie, notre richesse. Ceux qui vivent sans cesse dans le futur, espèrent, souhaitent, voudraient... ils ne profitent pas du présent, ni de leur passé qui peut laisser de si beaux souvenirs !

    Je pense qu'après une vie bien remplie, on doit pouvoir partir un jour sans trop de regrets en pensant qu'on a su profiter de la seule vie qu'on nous a donnée...

    Des gros bisous ma copine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :