• Tout d'abord un petit bilan de mes ennuis physiques!

    Sans chercher les responsabilités ou plutôt les miennes!!

    Mon âge!

    Eh oui, vous le savez bien, vous avez vu la photo de mon anniversaire

    Je me crois jeune dans ma tête, j'ai plein d'envies, mon corps rechigne à suivre!

    Résultat en presque un an :

    Epaule fracturée plus côte fêlée, 5 mois pour m'en remettre !

    Entorse de la cheville, enflée encore!

    Fractures de deux côtes : pas terminé!

    Donc

    la famille grogne depuis pas mal de temps!

    Tu n'as plus 20 ans ma chérie !

    Arrête un peu de vouloir tout faire!

    Passe un peu la main oh!

    Bref, jeunes ou parents, c'est le même refrain!

    Bref

    Plus de cuisine à 150 km de distance!

    Trop dangereux dit la famille!

    Mais

    Vous pensez peut-être que je vous annonce mon départ?

    Allons, allons! 

    Bien sûr que non!

    Mais.....

    je vais ralentir ( j'ai déjà commencé, mais par force)

    je continuerai à vous faire profiter de ma prose

    Raisonnablement!

    Par contre

    Je viendrai tous les jours vous voir, invisible mais présente

    Vous verrez mon image dans les petites photos qui s'affichent

    et qui montrent les visiteurs

    • Preuves de ma présence
       
       
      Voilà!

    C'est long, n'est-ce pas!

    je voulais bien m'expliquer!

    Et j'ai tellement à dire!

    Mais je m'arrête!

    Je vous aime tant

    Conclusion

     

     

    Gigi

    Partager via Gmail

    30 commentaires
  •  

    Hier, visite chez ma doctoresse.

    Je vous passe l'examen et ses commentaires!

    Diagnostic

    Deux côtes flottantes fracturées

    Suspicion de fracture de la cheville gauche.

    Atelle!

    Patience..............J'en ai mais on verra!

    Partager via Gmail

    13 commentaires
  • Oui, je suis de nouveau bloquée à la maison!

    Pour faire court, enfin.....!

    Je vais faire des courses en voiture

    Je mets mes souliers à petits talons(horreur de conduire avec gros souliers!)

    Au magasin, rayon traiteur je demande de la choucroute ( petit détail)

    Je sens mon pied glisser sur .....je ne sais)

    Ma jambe droite part en avant, la gauche reste bloquée sous moi et....

    Impossible de me lever!

    La vendeuse se précipite....sans succès!

    Elle appelle le grand costaud du rayon viande

    A deux ils me remettent debout

    Je suis cramponnée au rayon

    Je fais deux pas glissés puis je démarre à vitesse très réduite!

    Je mets dix mn à retrouver ma voiture, à revenir chez moi

    Et là la douleur explose!

    Ma fille arrive, pied dans la glace, 2 Heures

    Puis canapé, lit, massage avec crème 

    Et je suis encore à la maison!

    Je n'ai pas voulu aller chez ma doctoresse!

    J'ai déjà eu une entorse de la cheville!

    Je ne veux plus voir de Médecins!

    Je m'arrête!

    J'ai déjà été trop longue!

    je vais lire....dormir...

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    13 commentaires
  •  

    SONT-ILS TOUJOURS UN PEU LES MIENS?

     

    SONT-ILS TOUJOURS UN PEU LES MIENS ? 

     

     

    Bruxelles Juin 1968. Gigi, Agnès et Guillaume

     

    Quand j’appelle à moi des images concernant mes enfants,

    je retrouve souvent celle-ci :

    le bonheur d’avoir des enfants

     les difficultés qui ont eu lieu et qui, différentes, existent plus tard.

    le chagrin lorsqu'ils ont des problèmes

    une certaine "absence" qu'il faut accepter

    Et là, nous sommes dans le domaine de la passion.

    Difficile d’être sage alors.

    Le cordon ombilical que la sage-femme coupe pour des raisons biologiques lors du

    premier départ, ce cordon doit être à nouveau coupé par le sage-parent pour des

    raisons psychologiques lors du second départ.

    J'ai dû le faire comme toutes les mères.

    Je suis très paisible maintenant mais je ne l'ai pas toujours été!

    C'est pour cela que je vous donne ce merveilleux poème que je connais depuis longtemps et que sans doute vous aussi.

    Il est profondément juste!

     

     Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit,


    Parlez-nous des Enfants.

    Et il dit :
     

    Vos enfants ne sont pas vos enfants.


    Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même.


    Ils viennent à travers vous mais non de vous.


    Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

    Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,


    Car ils ont leurs propres pensées.


    Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,


    Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter,

    pas même dans vos rêves.


    Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux,

    mais ne tentez pas de les faire comme vous.

    Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.

    Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.

    L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini,

    et Il vous tend de Sa puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.
     

    Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie ;
     

    Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable.

    Khalil Gibran, Le prophète

    Partager via Gmail

    23 commentaires
  •  

     

    Pause

    J'aime vos blogs

    J'aime mon blog

    Mais je dois m'arrêter!

    Momentanément bien sûr!

    Mais une fatigue installée qui résiste à tout m'oblige à m'interrompre.

    Je vais donc hiberner un peu 

    Comme les marmottes, les loirs, les hérissons, l'engoulevent de Nuttall, les grenouilles, les lézards, les tortues, les moufettes, ainsi que certainshamsters, souris, poisson, chauve-souris et tortues terrestres.etc....

    Preuve que c'est une bonne chose!

    Je reviendrai!

    Je vous aime et vous embrasse!

    Gigi

     

    Partager via Gmail

    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique