• CETTE MAISON QUE J'AIME TANT

    Elle a rougi depuis un an!

    Sa nouvelle porte

     

    CETTE MAISON QUE J'AIME TANT

    L'entrée cuisine

     

     

    CETTE MAISON QUE J'AIME TANT

     

    Face au jardin

     

    Les travaux de rénovation continuent!

    La maison date de 1930!

    Plusieurs changements ont été faits depuis. Peinture des murs du living,

    deux des chambres sur les cinq!

    Mais le reste de la maison faisait peine!

    Les travaux ont donc commencé depuis  deux ans, faits .....par la famille!

    Rénovation salle de bains, toilettes, et surtout murs des chambres!

    Je pense que certains d'entre vous connaissent cela! n'est-ce pas, Lila!!

    Gratter poncer, première couche et deuxième!

    Bref, j'ai passé ma semaine à nourrir mes travailleurs et travailleuses,

    les pieds dans les plastiques protégeant le sol, et de la poussière blanche partout!

    je reconnais qu'en plus du froid extérieur, les promenades ont été rares, 

    se limitant aux courses utiles aux estomacs des miens et miennes!

    tout n'est pas fini, loin de là!

    Mais ces "toilettes" étaient  vraiment nécessaires et le blanc des murs attend la peinture finale!

    Petit à petit, la maison revit!

     

     

    Partager via Gmail

    15 commentaires
  • DEPART POUR LE CHAMBON

     

    Enfin! 

    Il me semble que j'y suis très peu allée l'an dernier

    ou peut-être ma mémoire me joue-t-elle des tours!

    Bref, je vais d'abord à Aix avec Agnès jusqu'à dimanche,

    puis elle repart et avec Guillaume, femme et fille,

    nous partons en Hte Loire pour une petite semaine.

    La joie, mais un peu d'appréhension, car la maison fermée cet hiver,

    risque d'être froide pour votre Gigi très frileuse! les 1000 m n'arrangent rien!

    A bientôt!

    Bref, je suis si heureuse de retrouver le nid familial!

    Partager via Gmail

    23 commentaires
  • Pioché dans mes souvenirs, à la façon du CID de Corneille
     
    le récit d'un de mes "petits" accidents d'avant!
     
    Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie !
     
    N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?
     
    Et ne suis-je restée sans accidents connus
     
    Que pour voir en un jour mes vertus confondues!
     
    Mes bras vaillants que toute ma famille admire,
     
    Ma conduite que rien n'avait pu démolir
     
    Oui, si souvent j'avais parcouru bien des routes
     
    Affronté des chemins sans que rien ne me coûte
     
    Mais cette confiance a précipité ma perte
     
    Poignardé mon honneur, bien mal placé, ô certes!
     
    Ô cruel souvenir de ce dernier fossé
     
    Où ma chère voiture a lentement versé
     
    Dans une marche arrière en virage serré
     
    Un sentier sans issue ni visibilité
     
    Ou après des manoeuvres dépourvues de succès
     
    Les renforts masculins ont été quémandés!
     
    Honte devant cinq hommes arrivés au galop
     
    Pour sortir de ce piège un bloc de quintaux
     
    Rassurant la Mounette, l'assourdissant de mots
     
    La serrant dans leurs bras en décrétant de go
     
    Allez, on rentre, tu paies l'apéro!
     
     
    Et je l'ai payé!!!
    Partager via Gmail

    20 commentaires
  • Jeux de mots plutôt lourds qui datent presque du siècle dernier!

    L'auteur, un illustre inconnu!

    Je préfère Desproges, mais il est bon de lire ce qu'on appelait "les bons mots"!

     

     

    pompes-funebres.jpg

     

     

     

    grippe-tous.jpg

     

     

    bain-boue-douche.jpg

     

     

    monocle vers solitaire

    surgeles

     

     

    couteau-auguste-derriere.jpg
    lu-javel.jpg

     

     

    poetes.jpg
    expresso.jpg

     

     

    AugusteDerriere-camping-tente.jpg
     

     

     

    camion-citerne.jpg
    pire-deca.jpg

     

     

    bookmaker.jpg
    rieurs-tierce.jpg

     

     

    AugusteDerriere-schyzophrene.jpg
     

     

     

    chat-eau.jpg
    bolognaise.jpg

     

     

     
    tuer-ami.jpg

     

     

    Auguste-Derriere-bronchite.jpg
    Auguste-Derriere-caviar-panne.jpg

     

     

    volet.jpg
    patagonie.jpg

     

     

    compas.jpg
    pet.jpg

     

     

    eureka.jpg
     

     

     

    tripoter.jpg
    trip.jpg

     

     

    circuler-rien-voir-boire.jpg
     

     

     

    biere-mizan.gif
    cul-poule.gif

     

     

    moquette.gif
    papa-rhum.gif

     

     

     
     

     

     

     
    homme taverne
     
    5 mn de lecture facile, quoique j'ai hésité sur certains, pourtant faciles, mais hors de mes facultés mentales!!
    J'ai supprimé ceux qui frisaient le "graveleux"!

     

    Partager via Gmail

    27 commentaires
  • Tout d'abord un petit bilan de mes ennuis physiques!

    Sans chercher les responsabilités ou plutôt les miennes!!

    Mon âge!

    Eh oui, vous le savez bien, vous avez vu la photo de mon anniversaire

    Je me crois jeune dans ma tête, j'ai plein d'envies, mon corps rechigne à suivre!

    Résultat en presque un an :

    Epaule fracturée plus côte fêlée, 5 mois pour m'en remettre !

    Entorse de la cheville, enflée encore!

    Fractures de deux côtes : pas terminé!

    Donc

    la famille grogne depuis pas mal de temps!

    Tu n'as plus 20 ans ma chérie !

    Arrête un peu de vouloir tout faire!

    Passe un peu la main oh!

    Bref, jeunes ou parents, c'est le même refrain!

    Bref

    Plus de cuisine à 150 km de distance!

    Trop dangereux dit la famille!

    Mais

    Vous pensez peut-être que je vous annonce mon départ?

    Allons, allons! 

    Bien sûr que non!

    Mais.....

    je vais ralentir ( j'ai déjà commencé, mais par force)

    je continuerai à vous faire profiter de ma prose

    Raisonnablement!

    Par contre

    Je viendrai tous les jours vous voir, invisible mais présente

    Vous verrez mon image dans les petites photos qui s'affichent

    et qui montrent les visiteurs

    • Preuves de ma présence
       
       
      Voilà!

    C'est long, n'est-ce pas!

    je voulais bien m'expliquer!

    Et j'ai tellement à dire!

    Mais je m'arrête!

    Je vous aime tant

    Conclusion

     

     

    Gigi

    Partager via Gmail

    30 commentaires