• Selim, Zohra, Hasnah (Maroc 2, 3ième partie)

     

    Selim, Zohra, Hasnah (Maroc 2, 3ième partie)

    Marrakech . Place Djemaa

    SELIM et ZOHRA et leur petite fille HASNAH

    Ils faisaient partie de la vie de la famille!

     

    Comment dire? Madame ayant loué la villa Faraya,

     

    eut la surprise d’y être accueillie par Selim et Zohra!

     

    Ils faisaient en somme partie de la villa!

     

    Lui, le gardien, s’occupait du jardin

     

    ( à part tondre, Madame ne lui voyait pas d’autres occupations ! Mais elle lui fit rapidement en trouver d'autres!)

     

     

    et il devint rapidement son homme « à tout faire »

     

    Elle, était préposée au ménage, au lavage, à la cuisine,

     

     

    et refusait à Madame le droit de se mêler de ces choses!

     

    Vous comprenez maintenant pourquoi Madame était devenue dépressive!

     

    Madame avait pris rapidement les rênes des repas

     

    car tajine au poulet ( 4 ou 5 fois la semaine)

     

    et couscous le dimanche, ( les délice des premiers jours s’étant éteints!)

     

    était devenu plus que des « bons français » pouvaient supporter!

     

    A part ces petites remarques, SELIM, 10 ans de plus que les enfants pour lui

     

    et 3 ans de plus pour ZOHRA, firent vite partie de la famille,

     

    malgré les remontrances de leurs amis,

     

    qui ne mélangeaient pas les « domestiques » et les « patrons »

     

    Ils avaient une charmante petite-fille, Hasnah, qui faisait le bonheur des enfants!

     

    Zohra avait une conception particulière du lavage des vêtements de la famille!

     

    Tout dans un immense bac qui trônait dehors et

     

    malgré les remarques coléreuses de Madame,

     

    versait l’eau chaude dessus , un peu de poudre, et lavait énergiquement le tout!

     

    Passons sous silence les résultats, les soutiens-gorges de Madame,

     

    les slips deMonsieur avaient pris de délicates couleurs pastels

     

    qui ne furent pas très appréciées, le mot étant faible!

     

    De plus Zohra gardait chez elle le linge propre, ce qui fait que tous les dimanches,

     

    on entendait Monsieur hurler « Zohra, mes slips »

     

    et de suite une cavalcade dans les escaliers, c’était Zohra!

     

    Monsieur, Madame et leurs enfants les aimaient,

     

    et tous les samedis, ils étaient six ( Hasnah au lit),

     

    bien entendu pour le couscous sauf pour les jours où Madame cuisinait,

     

    ce qui permit à Selim et Zohra d’apprendre ( rapidement)

     

    l’usage de la fourchette et du couteau!

     

    Seul désagrément

     

    Les enfants ayant pris l'habitude d'être dispensés de toute besogne

     

    exigée auparavant par Madame

     

    mais besogne effectuée par Zohra qui ne tolérait pas que les enfants " se fatiguent"

     

    perdirent toute bonne habitude apprise avec leur chère maman!

     

    « Madame travaille (Maroc 2 , deuxième partie)Un évènement heureux! »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    11
    Jeudi 7 Octobre à 10:38

    bonjour Gigi , ah oui merci pour cette photo magnifique et ton récit de cette madame à tout faire  hi hi  belle journée a+ 

    merci pour ta visite et + ...

    un très beau blog avec ces ombres et +++

    10
    Lundi 4 Octobre à 06:01

    J'ai passé par la dans les année 1985 ,j'ai acheté quinze robes  du pays a des gamins pour en faire des cadeaux ,quand ont est arrivé a destination j'ai ouvert le bel emballage,  les robes puaient la sueur, robes déjà porté certainement par leur maman ,j'étais arnaqué c'est sur, plus jamais j'y suis allée.Je n'irais jamais plus .Moi naïve... je croyais que passé par là il n'y aurais pas de problèmes puisque ce sont des croyants qui avait peur de faire de faire un faux pas  .

    Bisou

    9
    Mercredi 29 Septembre à 15:21

    Bonjour.

    Pourquoi avoir réussi à ouvrir mes liens avec maladresse ?

    Au survol, tu ne devrais avoir aucun souci.

    Gilbert et Bernadette

    8
    Mercredi 29 Septembre à 10:21

    ah la place de marrakech  célèbre ma foi,  j'ai raté le maroc, j'aurai bien aimé y aller mais la fois que je devais aller avec l'UCPA a tanger ma copine christine avait rencontré l'homme de sa vie 3 mois avant, et du coup on a tout annulé, est parti avec lui dans sa famille en italie ils m'ont dit de venir avec eux mais je me voyais mal tenir la chandelle hein, je suis partie à majorque cette fois là je me souviens, toujours mon fief !!!

    alors le linge j'aurai été furaxe aussi, ça m'aurait agacée ça ..

    bon mercredi ma gigi, maman voit le cardiologue aujourd'hui et j'ai les jeunes ce soir, + le copain de kevin qui vit au canada qui est venu faire coucou à ses parents et ses amis.

    te souhaite une bonne semaine ma gigi et te fais un gros bizou flo.

    7
    Mardi 28 Septembre à 20:24

    Bonsoir.

    Belle journée ensoleillée.

    La végétation prend doucement ses couleurs d'automne.

    Gilbert et Bernadette

    6
    Lundi 27 Septembre à 17:47

    trés belle photo  ,  du marché surement 

    beaucoup de monde et  chaleur aussi je pense

     des gens trés  empréssés  avec vous surement , mais bien sur chacun ses façons ..

     dommage pour le linge  , mais bons souvenirs pour toi je pense 

     kénavo Gigi 

     

    5
    Lundi 27 Septembre à 17:09

    Bonjour ma Gigi chérie,

    je suis comme toi et ne sais pas si j'aurais pu supporter cette vie là bien longtemps, sauf affectivement. Car malgré tout ils sont super gentils. Mais pour la lessive ça coince!! Georges ne dit trop rien quand ses slips sont de couleur pastel il a eu droit à ça avec Sylvie, qui avait oublié un linge rouge dans la machine à laver.

    Bon il adore le couscous, mais le fréquence l'en dissuaderait! Point trop n'en faut, il ne mangerait pas non plus d foie gars touts les jours (lol) .

    Bon on verra ce que deviendront tout ce petit monde?

    Mais ma Gigi je t'embrasse avec toute ma tendresse.

    Sylvie

    4
    Lundi 27 Septembre à 16:53

    Chère Gigi

    Voilà une vie qui m'aurait bien plu ma paresse me conduisant à apprécier le laisser faire par ... d'autres ! Mais de ce côté ci de la Méditerranée, ce n'est pas bien vu !

    Bises savoyardes

    3
    Lundi 27 Septembre à 11:04

    Je crois que cela m'aurait été difficile de supporter en continue les même choses, cuisine, lessive, etc de Zohra...

    Grosses bises

    2
    Lundi 27 Septembre à 08:58

    Bonjour Gigi il fallait composer avec eux..

    J'imagine que ce n'était pas facile..Je vois pour la lessive..

    Gros bisous 

    1
    Lundi 27 Septembre à 08:34

    Avec les "vrais" marocains, on se lie très vite d'amitié , même si ce sont des domestiques ou des "blédards"... malheureusement, il y a la politique, le fric, le manque d'éducation, la religion... et tout ça finit par faire un cocktail qui finit par influencer négativement la jeunesse...

    Dommage...

    Gros bisous ma copine et bonne journée 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :