• TOUT S'EN VIENT...TOUT S'EN VA

     

     

     

     

    Tout doucement  sans cris sans larmes

    Uns après uns, s’en vont ce qui faisait le charme

    de ma vie  liberté de vivre de choisir de rire

    mais passent les années et passent mes désirs

    passent les envies souvent les regrets

    viennent la réalité d’un corps fatigué

    qui voudrait lutter poursuivre encore

    mes rêves si fréquents d’un autre décor

    d’un autre pays que j’ai tant aimé

    beauté de sa mer de ses habitants

    au coeur immense dans leur dénuement

    entendre encore leur voix chanter

    merveille de ces voix mêlées

    si douces et fortes que je voudrais entendre

    dans ces petits cafés où sans les comprendre

    la nuit passait et nous restions ensemble!

    mon esprit s’évade…si souvent… libre .. lui

    sa force est en moi je rêve aujourd’hui

    je partirai un jour ….je partirai

    Rêve mon coeur tout peut arriver!





    « CHASSE AU BONHEURSOUVENIRS »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    20
    Jeudi 4 Octobre à 17:53

    Beau coucher de soleil propice à la rêverie ou à la nostalgie du temps qui passe...

    19
    Mardi 28 Août à 22:38

    alors en effet le temps passe

    et moi je vois rien

    merci mon ange pour les compliments

    on travaille au téléthon toute l 'année

    soit par une brocante soit par un pti théatre de village

    soit par une ballade de vieille voiture

    alors si tu peux en trouver des bouchons j y tiens beaucoup

    et ma doucette la clairette j 'adore

    gros bisous ma chérie

    18
    Mardi 28 Août à 17:55

    Bonjour Gigi . Je te croise chez les autres amis et par un regard sur mon nouveau billet ? bizarre , tout  vas bien j'espère ? Gros  bisous mon amie , donne des nouvelles , ça me feras plaisir .

    17
    Mardi 28 Août à 12:01

    bon mardi ma gigi, ben oui, assez tristoune la semaine passée en images, je pourrai mettre moins de catastrophe, il y a 35 clichés, dans la selection que je fais, mais le monde est fait de belles choses et de moins bonnes choses.. je prends ce qui m'interpelle et ce que j'aime et ce que j'aime moins.. que j'aimerais que ca n'existe pas … et qui doit quand même être su , ça fait un peu comme les gamins à l'école, dans les contes il y a les bons mais aussi les méchants.. 

    moi comme toi ce monde ne m'interesse pas, ce n'est pas le monde que j'imaginais.. j'aimerais tellement figé le temps dans les années 80 … hélas on ne peut pas … ma gd mère disait toujours la vie est un éternel recommencement.. faut esperer que dans le futur nos générations futures auront un meilleur monde !!!! 

    ne jamais perdre espoir…  bon j'attends un coup de fil pour un poste à l'école.. suis stressée en ce moment.. je dors moyen, j'y pense dans mes rêves, en esperant que mon coup de piston va marcher.. je t'embrasse bien fort ma gigi, bon mardi à toi et une caresse à minette, bizou flo

    16
    Lundi 27 Août à 23:50

    Coucou ma Gigi chérie,

    merci pour ton com et j'espère que ta participation à ton culte t'a remis du baume au coeur.

    Dimanche journée mémorable où j eme suis couchée vers 3h du mat, sans venir sur mon blog, j'ai passé mon temps à éplucher des pêches et autres fruits pour faire des compotes. Ce fut de la folie et il en reste autant encore!

    Mais ce soir rien, juste dîner, et télé et me voilà sur mon blog j'avais des lettres à écrire sur internet.

    Je t'embrasse et je t'aime mon amie chérie.

    15
    Lundi 27 Août à 21:44

    Très beau poème rempli de Nostalgie

    Passe une douce soirée Gigoulette

    Bisous

     

    14
    Lundi 27 Août à 20:51

    Ta plume me ravit par sa finesse d'expression, une prose, qui vaut bien des poèmes, des mots qui me caressent, et me font m'émouvoir. Le corps a ses faiblesse, et l'âge n'arrange pas l'affaire, mais je sens que tu as l'esprit encore très prompt, et là, je te montre la dune du Pilat et la banc de sable associé et de suite tu évoques le désir de t'immerger dans la photographie du paysage. 

    Sur ce banc, on se pose, et on regarde, sans avoir envie de partir de suite. Mais le parcours que j'indique par le sable, est fatiguant. Mais si on aime le bateau, depuis Pyla sur Mer ou Arcachon, il y a sûrement des navettes. 

    Bon, je te connais depuis quelques années, et je sais que tu t'es enrichie au contact des personnes, en terres exotiques étrangères, tu vantes d'ailleurs toute l’humanité des habitants, et pas forcément celle des européens qui y travaillent. J'espère n'avoir pas écrit de grosses bêtises, tu sauras me recadrer.

    Gros bisou, et pour toi, une dune blanche, la chouquette gourmande du bassin d'Arcachon. Yann

    13
    Lundi 27 Août à 13:30

    Eh oui le temps passe... Il ne reste plus que nos souvenirs emprunts de nostalgie. On ne peut pas y faire grand chose malheureusement. 

    Passe une bonne journée.

    Bise, Michel

    12
    Dimanche 26 Août à 09:22

    Tiens ma gigi, j'ai répondu sur mon blog pour que les autres le voit mais je te mets la réponse ici, je vais sauter dans mon bain et me préparer, je t'embrasse bien fort flo

    ça marche pas car c'est écrit en noir faut que tu surlignes avec la souris pour voir ce que j'ai écrit .. 

    AH ça me plait beaucoup de me remémorer ces moments, surtout qu'on rigolait tout le temps on formait une sacrée équipe avec mon ex, jakline, mon pote pierre , on avait tous de l'humour et on se marrait tout le temps ! 

     

    une certaine nostalgie des années 80 pour la qualité de vie que j'aimerais tant pour mon fils et angélique .. mais positive j'aime les nouveautés , j'aime la tv écran plat quelle belle invention .. j'aime les tel portables, j'aime l'ordi, j'aime pouvoir aller à Majorque pour 150 euros AR alors qu'à une époque, je devais payer le billet très cher, (dans les 500 euros environ) mais je regrette que les gens soient devenus de plus en plus individualistes, de plus en plus racistes, que ceux d'un autre parti politique que de celui auquel on appartient ne respecte plus nos positions, que le dimanche les gens préfèrent aller se balader dans les magasins au lieu de passer voir la famille .. 

     

    mais c'est avec grand plaisir que je revois toutes ces photos qui sont d'autrefois mais qui me paraissent tellement proches !!!

     

    11
    Samedi 25 Août à 09:24

    Beau poème empreint de nostalgie mais ces souvenirs sont si riches d'une vie pleine de sens, ma Gigi . Joie et peine s'y sont mêlés et c'est cela, la vie .

    Heureusement il y a l'esprit, libre encore et toujours ,qui aide à supporter beaucoup de choses et qui connait des mots puissants tels que : " espoir et confiance ".

    Je t'embrasse.

    Josy

    10
    Vendredi 24 Août à 17:17

    bonsoir 

     magnifique poéme 

     

     des souvenirs tous nous  en avons  et y pensons 

     bons , comme mauvais 

     et à  ce temps , qui passe  et court 

     trop vite à notre gré

     on voudrait  engranger encore  et encore  

     nostalgie mais ,  nos souvenirs sont bien à nous  et c'est notre vie .................

     je t 'embrasse Gigi 

     bonne fin de semaine 

    9
    Vendredi 24 Août à 12:42

    ahh ma gigi je suis désolée de t'avoir contrariée avec mon article, je n'ai fait que recopier ce que l'article disait, je me suis interrogée sur ce sport que je ne connaissais pas, quand j'ai vu cet article et j'ai fait copier coller, je ne savais pas que cela venait d'aquitaine d'ailleurs ils n'en parlent pas, comme quoi toutes les infos du net ne sont pas forcément bonnes !! tu m'en vois désolée.. 

    heureusement que tu ne m'en veux pas, ça m'aurait bien ennuyée !!! 

    bon vendredi à toi ma petite gigi, docteur cet am pour le renouvellement des médicaments, et maman a un papelard pour l'apa à lui faire remplir, je t'embrasse bien fort, bizou flo

    8
    Vendredi 24 Août à 01:13

    Coucou ma Gigi chérie,

    un joli poème plein de nostalgie.

    On a vécu engrangé tant de souvenirs qu'on les voudrais éternels.

    Mais il y a un temps pour tout, (c'est dans la Bible: je le mets à la fin)

    On aimerait bien ue tout continue comme avant, mais ce n'est pas possible, hélas.

    Moi je vois bien que je n'y arrive plus, même avec un seul article par semaine. Surtout à cette époque!

    Alors je te souhaite d'essayer de vivre de tes souvenirs mais pas dans, juste pour trouver l'élan pour continuer à vivre.

    Je t'embrasse comme je t'aime ma Gigi chérie.

    Un temps pour tout (Ecclésiaste 3.1-15)

     
    3 Il y a un moment pour tout et un temps pour toute activité sous le ciel:
    2 un temps pour naître et un temps pour mourir, un temps pour planter et un temps pour arracher ce qui a été planté, 3 un temps pour tuer et un temps pour guérir, un temps pour démolir et un temps pour construire, 4 un temps pour pleurer et un temps pour rire, un temps pour se lamenter et un temps pour danser, 5 un temps pour lancer des pierres et un temps pour en ramasser, un temps pour embrasser et un temps pour s'éloigner des embrassades, 6 un temps pour chercher et un temps pour perdre, un temps pour garder et un temps pour jeter, 7 un temps pour déchirer et un temps pour coudre, un temps pour se taire et un temps pour parler, 8 un temps pour aimer et un temps pour détester, un temps pour la guerre et un temps pour la paix. 9 Mais quel avantage celui qui agit retire-t-il de la peine qu'il se donne? 10 J'ai vu quelle occupation Dieu réserve aux humains.
    11 Il fait toute chose belle au moment voulu. Il a même mis dans leur coeur la pensée de l'éternité, même si l'homme ne peut pas comprendre l'oeuvre que Dieu accomplit du début à la fin.
    12 J'ai reconnu que leur seul bonheur consiste à se réjouir et à bien agir pendant leur vie,
    13 et que, si un homme mange, boit et prend du plaisir dans tout son travail, c'est un cadeau de Dieu.
    14 J'ai reconnu que tout ce que Dieu fait durera toujours, sans qu'on puisse ajouter ou enlever quoi que ce soit, et que Dieu agit de cette manière afin qu'on éprouve de la crainte devant lui.
    15 Ce qui existe a déjà existé, tout comme ce qui existera, et Dieu ramène ce qui est passé.
     
    7
    Jeudi 23 Août à 12:25

    il est beau mais triste ton poème ma gigi… ma grand mère pensait pareil.. mais on a pu la garder jusqu'à ses 104 ans presque à notre plus grand plaisir. je la pleure encore je l'aurai voulu éternelle.. ou bien mourir avec elle pour ne plus avoir son manque. mais la vie réserve des surprises.. petits enfants, arrières petits enfants, encore plein de belles choses à vivre.. 

    tu n'es pas vieille ma gigi, maman à 85 ans va sur 86 et de nos jours être vieux c'est 99 ans !!! pas 85 !!! tu es semi-vieille lol.. si je peux te faire sourire un peu !!! 

    la photo est magnifique me fait penser à "sa calobra" et sa crique magique ! 

    bon jeudi à toi gigi et le calinou à ta minette, je t'embrasse bien fort flo

    6
    Jeudi 23 Août à 11:30

    Magnifique photo , poème nostalgique , je comprends ma Gigoulette chérie , mais ta vie est pleine de "tes souvenirs" et tu es toujours aussi belle, physiquement et dans ton coeur ..

    Sans se consumer
    se posent nos mains
    sur l’épaule du Temps
    Se lèvent sur son visage
    le jour
    les souvenirs
    essaim de papillons
    Malgré les rides importunes
    avec nos rires d’antan
    pour tout bagage
    dans la mémoire rebelle
    l’on voyage
    Nos voix aussi
    sont les mêmes
    L’aridité de l’âge
    ne les a pas taries
    Elles coulent toujours
    dans cette oasis de l’amitié
    où vieillir est un mirage !

    Merci de nous ouvrir ton coeur ma chère Gigi,

    Bonne journée à toi,

    Pensées et bises affectueuses de Christiane

    qui t'aime !!!

    5
    Jeudi 23 Août à 11:24

    Bonjour chère Gigi .

    Magnifique ton poème . Ces mots sortis de ta plume sont les reflets de ton coeur. Je t'ais mis un petit mot sur ton autre blog hier mon amie et j'espère que tu l'a vu . Bonne semaine à toi et gros bisous. 

    4
    Jeudi 23 Août à 10:54

    Magnifique photo....

    Le temps avance et les souvenirs s'accumulent.Il y a des choses que l'on ne peut plus faire c'est la vie....

    Garde ton moral c'est l'essentiel.

    Bon jeudi.

    3
    Jeudi 23 Août à 10:45

    si je ne sentais pas dans ce poême  une très grande tristesse des années passées qui ne reviendront pas, je dirais que je l'aime , par ses rimes, sa très belle composition et surtout les sentiments si bien décris. bises Gigi tout simplement d'une mamie dans le déclin de sa vie aussi .

    2
    Jeudi 23 Août à 09:31

    Une ode bien nostalgique au temps qui passe ma Gigi...

    Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :