• Un peu de ma vie......avant de disparaître

    Pour ceux qui ont lu "Souvenirs...Souvenirs" dont le récit (genre décalé)me situait en femme mariée pendant 21 ans à l'étranger, j'aimerais vous donner quelques détails sur Gigi jeune fille!

    Collège

    Son arrivée en 1943

    L'entrée au collège de la Gigi, après un concours d'entrée remporté par elle, fut marquée par une retenue contraire à son caractère emporté!

    Elle observait!

    D'une part les nouveaux ( d'abord) et les nouvelles!

    Une sélection affinée lui permit de se faire un petit groupe de demoiselles attirées par ses dons divers (glissons!)

    Les jeunes gens lui parurent inintéressants et furent classés en "gamins"

    Après des débuts fracassants de premiers prix, prix du tableau d'honneur en plus, ses résultas glissèrent rapidement!

    La cause, me demanderez -vous!

    La demoiselle travaillait avec facilité, mais ses négligences : notes déplorables en maths : elle détestait le professeur, en plus celui-ci ne l'appréciait pas! Il l'avait d'entrée reléguée au fond de la classe! Tout ce qu'elle n'aimait pas, elle ne l'étudiait pas, firent que la fin de la sixième la vit dotée du seul tableau d'honneur ( que toute la classe avait!)

    Mais....son caractère affirmé, sa parole facile qui emportait la conviction, la fit remarquer par sa classe ( enfin, presque toute la classe! Certaines et certains  la redoutaient!)

    Et aux élections, oui, oui, organisées par le prof principal, elle fur élue "chef de classe!" 
    Et, tenez-vous bien, jusqu'en terminale, elle fut toujours nommée à ce titre glorieux!

    Pourquoi?, pensez-vous?

    A ses défauts , car elle en avait , elle joignait une loyauté dans ce que devait être un chef! Elle défendait Sa classe avec bec et ongles! Elle réclamait justice et elle l'obtenait! Elle n'avait pas peur du proviseur et celui-ci avait fini par la craindre!

    Suite au prochain numéro.

    « LE BEAU TEMPS ARRIVE!Dernière année de collège »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    15
    Lundi 19 Avril à 07:04

    ❤️ Bonjour Gigi

    ❤️ De par notre amitié

    ❤️ Je récolte la douceur

    ❤️ La tendresse et la bonté

    ❤️ Et pleins de petits bonheurs

    ❤️ Que je parsème à mes côtés

    ❤️ Bonne et belle semaine a toi

    ❤️ Amitié de ton amie 

    ❤️Continue j'adore te lire 

    14
    Dimanche 18 Avril à 20:16

    J'avais compris votre  titre  en allant voir votre  page d'accueil ,mais vous êtes magnifique .Donc rester comme vous êtes  et longue vie à vous ,vous êtes une battante .

    Bisou Bisou Bonne nuit .

    13
    Dimanche 18 Avril à 13:40

    pourquoi tu dis avant de disparaitre ? punaise j'ai cru que étais malade !!! tu m'as fait peur ...

    hé bien j'aurai pu être ta soeur jumelle pour les maths, la seule fois que j'ai bien bossé c'est en comptabilité car le prof de compta etait beau et on en etait amoureuse ! lol.. là quand je disais je ne comprends pas il me faisait venir au tableau c'etait une joie que même si je comprenais je disais que je ne savais pas, les seules bonnes notes que j'ai eu avec les chiffres ce fut en compta ! car les maths beurk beurk beurk et comme les profs sentent qu'on n'aime pas , ils ne nous apprécient pas non plus !

    mon fils est délégué de classe depuis 2 ans ça lui plait beaucoup, et l'année prochaine espère être ré-élu..

    bon écoutons la suite, car n'aimant pas les jeunes hommes qui sont gamins à cet âge là, peut être t'es tu tournée comme moi vers les plus vieux !!! lol..

    j'ai eu ma 1ere injection pfizer vendredi, juste le bras légèrement ankylosé 24H mais très supportable  2eme injection en mai, maman aussi l'a eu, pareil que moi le bras un peu engourdi, mais rien de bien méchant. je te dis au cas ou tu changes d'avis et que tu te fasses faire le vaccin Pfizer .

    je te souhaite un très bon dimanche ma belle et te fais un gros bizou, il fait soleil bien agréable, et bon je trouve, je t'embrasse bien fort bizou flo

    12
    Dimanche 18 Avril à 09:18

    Je t'avoue que ton accroche, ton titre d'article m'a fait peur. " avant de disparaître ".

    Disparaitre, oui, en tant que jeune adolescente, avec en filigrane, une femme qui naît, sachant assumer avec brio les responsabilités qu'on lui confie.

    Et dommage pour la matière mathématiques, avec ce prof, il t'en a éloigné. As tu pu rattraper ton retard dans les classes suivantes, une fois libérée du poids de cet enseignant?

    M'étonne pas que les garçons de ton âge te semblaient plus que des gamins, qui comme moi, jouaient aux billes, bon, pour moi, c'était plutôt au primaire. Me souviens encore lors d'épisodes neigeux, on la tassait, et on faisait des glissades façon patinoire. De nos jours à risques zéros demandé par les parents d'élève, la neige aurait direct été salée.

    Avant de disparaître, peut être avant ta vie en tant que femme mariée, qui seconde son mari en poste à responsabilité. Tu vois, on est plusieurs à s'interroger sur l'accroche de ton billet.

    Merci pour ce Debussy, cathédrale engloutie, je ne connaissais pas du tout. Je vais me le rajouter à ma listes des choses à na pas oublier, oui, j'ai plusieurs pages " WORD " à cet effet.

    Je t'embrasse amicalement. Et te propose le vitrail principal de ND de Royan, autorisé par Chevrette13.

    ici ".

    Une Vierge à l'assomption, Vierge aux 12 étoiles.

    A plus. Yann

    11
    Samedi 17 Avril à 21:31

    Dans tes récits, dans ta façon de conter et raconter ta vie, on se retrouve aussi par certains côtés. Tes années collège, nos années collège, c'était hier... avec quelques années entre hier et maintenant. Merci pour ce partage. Par contre, je n'aime pas les mots : avant de disparaitre...

    Prends soin de toi ma Gigi.

    10
    Samedi 17 Avril à 17:17

    Ton titre m'a affolée et la lecture de ton article m' a fait sourire en découvrant une Gigi avec un grand caractère

    Bonne fin de journée

    Bisous

     

    9
    Vendredi 16 Avril à 20:44
    Super gigi tu racontes bien
    Pour nous en pension pas de chef de classe mais , les meilleures au premier rang riresau fond de la classe c'était la honte..mais j etais bien placée rires

    J attend la suite
    Bises gigi
    8
    Vendredi 16 Avril à 08:48

    Bonjour Gigi

    Allons bon, une élève douée qui ne s'intéresse pas à ce qu'elle devrait étudier (voilà qui me rappelle quelqu'un). En 1943, il y avait déjà des chefs de classe ? En 1951, je n'en ai aucun souvenir mais sans doute étais-tu dans un collège touché par le modernisme, ce qui n'était pas le cas du mien aux marches de Bretagne. Quoi qu'il en soit, les collèges de nos jours sont des lieux bien aimables où mes petites filles semblent s'être épanouies en comparaison des sinistres geôles où nos parents croyaient bon de nous enfermer.

    J'attends donc la suite avec délectation.

    Bises savoyardes

    7
    Jeudi 15 Avril à 22:56

    Oh ma Gigi chéri,`

    ça ne m'étonne pas du tout,

    tu as bien le caractère qu'il faut pour cela.

    Mais tu n'es pas obligée de garder ce titre qui m'a fait frémir, "d'avant de disparaître".

    Tu continue l'histoire un point c'est tout et tu restes.

    Tu écoutes ce que dit ton copain Lucky et tu continue. Na.

    Douce nuit ma chérie et

    bisous affectueux de Sylvie qui t'aime.

    6
    Jeudi 15 Avril à 21:41

    Ma Gigi Chef de classe pourquoi ça ne m’étonne pas ? 

    je te vois bien dans ce rôle ..

    merci pour cette précision sur ton adolescence ça fait toujours du bien de te connaitre davantage

    merci merci 

    gros bisous ma Gigi et prends bien soin de toi surtout

    ton amie

    Nathie

    5
    marie-rose
    Jeudi 15 Avril à 18:41

    Gigi, j'ai lu avec émotion , me retrouvant un peu dans ce texte...même époque merci pour ce  rétroprojecteur, ça fait du bien de se souvenir

    allez courage , le déconfinement n'est pas loin  Bisous happy

    4
    Jeudi 15 Avril à 17:49

    Chef de classe hein ! Eh ben vois-tu ça ne m'étonne pas de toi, je t'aurais jamais imaginée en mauvaise élève, j'sais pas pourquoi... 

    Par contre ton titre me chagrine un peu... "avant de disparaître", j'aime pas !

    Moi j'te propose un truc: tu continues ton récit et tu disparais pas, et voilà. yes

    Gros bisous ma copine

    3
    Jeudi 15 Avril à 16:29

    On a un point commun Gigi,je n'aime pas les maths,pourtant miracle j'ai eu un  11 au bac stupéfiant  m'a dit mon prof.Mdrrrr

    Moi mon truc c'était la philo !

    Bonne soirée

    2
    Jeudi 15 Avril à 15:54

    Ça m'aurais bien plus de te connaître à cette époque ma Gigi , j'aime les personnes au caractère bien trempé (pas humide hein he) , et tu en fais visiblement partie , j'aime bien tes péripéties racontées avec une larme d'humour et un soupçon d'ironie . Merci de cette belle découverte non dévoilée jusqu'a présent mais c'est chose faite maintenant . Bonne fin de semaine mon amie . Je t'embrasse fort .

    1
    Jeudi 15 Avril à 15:13

    Hé bien, hé bien ! J'ai l'impression de me regarder !

    Entre nous, cela ne devait pas être très amusant pour les profs, des élèves comme nous ?

    Grosses bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :