• VIEILLIR

    VIEILLIR

     

     

    Vieillir

     

     

     

    Vieillir, se l'avouer à soi-même et le dire

     

    Tout haut, non pas pour voir protester les amis

     

    Mais pour y conformer ses goûts et s'interdire 

     

    Ce que la veille encore on se croyait permis.

     

    Avec sincérité, dès que l'aube se lève

     

    Se bien persuader qu'on est plus vieux d'un jour

     

    À chaque cheveu blanc se séparer d'un rêve 

     

    Et lui dire tout bas un adieu sans retour.

     

    Aux appétits grossiers, imposer d'âpres jeûnes 

     

    Et nourrir son esprit d'un solide savoir;

     

    Devenir bon, devenir doux, aimer les jeunes

     

    Comme on aima les fleurs, comme on aima l'espoir.

     

    Se résigner à vivre un peu sur le rivage, 

     

    Tandis qu'ils vogueront sur les flots hasardeux, 

     

    Craindre d'être importun sans devenir sauvage 

     

    Se laisser ignorer tout en restant près d'eux.

     

    Vaquer sans bruit aux soins que tout départ réclame,

     

    Prier et faire un peu de bien autour de soi, 

     

    Sans négliger son corps, parer surtout son âme, 

     

    Chauffant l'un aux tisons, l'autre à l'antique foi.

     

    Puis un jour s'en aller, sans trop causer d'alarmes,

     

    Discrètement mourir,

     

          un peu comme on s'endort......

     

    Auteur inconnu

     

    « NEWS DU JOURVIEILLIR ET MOURIR »

  • Commentaires

    21
    Jeudi 16 Février à 20:40

    Ma chère Gigi,

    Que voici un texte élégant pour parler d'un sujet profond !

    Devenir vieux concerne tout un chacun... C'est inéluctable, une fois nés, nous vivons (le mieux possible !!!) et nous vieillissons.

    Aussi, il faut savoir profiter de chaque instant que la vie peut nous apporter, pour mourir sans regret.

    Je t'embrasse bien affectueusement,

    Damienne

     

     

    20
    Mercredi 15 Février à 12:04

    bibi du mercredi ma belle... avec un beau soleil on part en balade avec maman cet am.. profiter des bonnes températures..

    espère que toi, tu vas bien, je t'embrasse, calinou à ta fifille gros bizou flo

    19
    Mercredi 15 Février à 08:55

    Bonjour ma gigi

    Avec la vieillesse, vient la sagesse...

    Je n'ai jamais refusé de vieillir, Dieu n'a-t-il pas fait de nous de merveilleuses créatures ?
    Merci pour ce beau texte d'une grande profondeur.
    Bonne journée ma douce amie avec mes plus gros bisous 

    Méline

    18
    Mercredi 15 Février à 07:28

    Bonjour Ma Gigi

    Un écrit tellement réaliste signé d'un Inconnu !

    ainsi qu'une belle illustration !

    Vieillir est inéluctable, c'est la loi de la vie et ce qui nous attend à tous.

    Cependant, je pense que l'on peut vieillir en gardant toujours un esprit jeune, un coeur empli de rêves et des désirs d'accomplir de belles choses, sans oublier de transmettre à ceux que nous aimons toute la richesse de nos expériences du passé.

    On peut vieillir en beauté si la santé nous le permet.

    Je t'embrasse bien affectueusement mon amie

    Belle suite de ta semaine

    Paula

    17
    Mercredi 15 Février à 06:56

    Trés heureuse d'avoir mon âge , la vieillesse ne me fait pas peur , seule ombre  cela serai de perdre la tête  ou d'être dans l'incapacité de rester seule , mais bon  la roue tourne est c'est super  !!!!!!!!!!  L'avenir est tellement incertain pour nos jeunes , je n'ai jamais eu de soucis pour travailler  ; le point noir de tous nos petits  et tous ce qui en découle  ,alors 70 ans ma foi  , je souhaite à tous  autant de sérénité   bon mercredi bises affectueuses  

    16
    Mercredi 15 Février à 00:23

    Oh un article qui demande de la réflexion je reviendrai ma Gigi chérie que j'aime.

    Gros bisous.

    15
    Mardi 14 Février à 22:45

    Merci pour ce très joli texte Gigoulette

    Essayons de vieillir dans la bonne humeur

    Passe une belle soirée

    Bisous

    14
    Mardi 14 Février à 17:54

    Pour la photo je peux mettre celle du santon avec tes mots et faire le lien pour que l'on puisse aller sur ton blog lire l'ensemble du billet .

    Dis moi si ça te convient .

     

    13
    Mardi 14 Février à 14:20

    c'est le lot de tout-le-monde il ne faut pas se fermer les yeux.Les rides, les cheveux blancs, le corps déformé, on finit par s'y habituer, le tout vient tout doucement. Garder et profiter des petits plaisirs qui sont encore à notre portée, il faut les saisir.la vie vaut d'être vécue tant que la santé est encore là, on ne lui en demande pas trop . Ne regardons pas plus loin, nous n'en sommes pas là......

    12
    Mardi 14 Février à 12:15

    on y passera tous hein ! moi je ne vois pas que des désavantages à vieillir, j'aspire à vieillir pour enfin être en retraite et me lever quand bon me semble, ne plus stresser avec la montre.. ça sera un énorme soulagement.. j'ai toujours entendu dire ma gd mère (décédée à 104 ans presque) à partir de 80/85 ans qu'elle allait bientôt mourir, je ne l'ai jamais cru on aurait dit que je sentais qu'elle serait centenaire !!! 

    on devient vite vieux au final, j'ai 57 ans ! pas du tout l'impression d'avoir cet age là , dans ma tête j'en ai 27/30 ans à tout casser .

    te souhaite une belle journée ma gigi, je file en courses, faire un ravitaillement et je déposerai maman voir son amie lily vont gouter et jouer à des jeux de société.. demain on va bouger et aller balader quelque part pour le moment je ne sais pas ou ???

    bon mardi à toi et bibi flo

    11
    Mardi 14 Février à 12:00

    " Discrètement mourir " ....... Quelle émotion.

    Vraiment très touchant ce texte qu'au début je croyais tien, tant ta finesse d'analyse en serait tout à fait capable, et je crois me souvenir que tu as déjà fait.

    Au jour le jour, pactiser avec sa forme du moment, voyant ses capacités qui s'émoussent, sans espoir de retour.

    Vieillir, ensemble vieillir, avec tes amis ta famille.

    je t'envoie un  gros baiser. Yann

    10
    Mardi 14 Février à 11:59

    Tout ça... ben ouais.

    Vieillir, c'est le seul truc pour lequel y a rien à faire. Pas d'autorisation à demander, rien ! Et même si ça nous plaît pas, faut faire avec. Donc autant prendre le bon côté des choses et se dire que c'est déjà pas mal d'être arrivé jusque là !

    Alors vieillissons ma copine... et profitons de la vie !

    Gros bisous

    9
    Mardi 14 Février à 10:50

     

     

    Une magnifique photo Gigi d’Amour !


    Les rides de toute une vie


    Dans leurs yeux, il y a des milliers de batailles, certaines à la forte houle, d’autres au vent calme.


     Leurs pupilles sont le trésor de toute une vie, elles gardent le secret de leurs chemins, de leurs aventures et de leurs destins.


    Et leurs cils, si solides, mais si sensibles à la fois, montrent qu’ils ont supporté le poids des cascades de larmes et la vivacité des rayons du soleil. 


    Ce qui est sûr, c’est que quand on les regarde, on peut voir leurs sentiments, comme si un pont invisible nous connectait avec elles, avec leurs carapaces et leurs murailles, qui se dérobent sous le poids des armes de la tendresse et de l’amour.


    Parfois, elles s’ouvrent au monde, afin de laisser passer un baiser ou un câlin.


    Leur bouche, fermée pendant des années, n’a pas de hâte à parler et quand elle le fait, la sagesse caractérise leurs paroles. Et nous nous inspirons de leurs conseils.


    Si nous les écoutons, nous en apprenons tant, car elles nous donnent des leçons de vie, en laissant découvrir leurs opinions nuancées.


    Ce sont les rides, ces plis formés par l’expérience des sentiments, la force des faits et les empreintes des blessures et des succès, celles qui ont grandi au fil des années, comme des marques qui témoignent de la vie.


    Rides, pleines d’efforts ; rides, pleines de sentiments ; rides forgées comme des chaines qui ont soutenu le poids de la souffrance ; rides débordantes d’amour, débordantes de vie…


    Leur peau a supporté les blessures les plus profondes. Certaines rides ont totalement disparu, mais d’autres se sont fixées sur leur peau, à travers les cicatrices, qui, au seul toucher, peuvent déclencher une tempête d’émotions.


    Leur dos montre le poids de la perte des êtres chers, avec qui les liens d’acier sont inoubliables, et que ni la distance, physique ou psychologique ne fait oublier. S’en souvenir grâce à la sensation d’effleurement sur la peau va directement au cœur.


    Et ce sont leurs mains, le ciment, les outils de la vie, et la clé de leurs visages, qui constituent le soutien de leur parcours.


    Un chemin sinueux, qui serpente, instable, rempli de dangers et d’obstacles, qui a été tiré au sort et qui détermine la puissance du corps.


    Un chemin, aussi composé de fleurs, d’air frais et de douceur, qui a profité de chaque instant, grâce à la sensibilité des regards.


    Et même ainsi, nous l’oublions !


    Un magnifique poème de François Fablé à ta façon. J’adore


    Merci, merci pour ce partage ma Gigi que j’aime très fort.


    Bonne journée et affectueuses bises de Christiane qui pense si souvent à toi ma Gigi.


    Prends bien soin de toi surtout, tu m’es si chère.

     

      • Mercredi 15 Février à 11:35

        Merci à toi, ma Christiane chérie pour ce commentaire qui vaut un article de fond sur le sujet!

        Bises

        Gigi

    8
    Mardi 14 Février à 10:21

    bonjour Gigi tu vas bien ce matin

    ce texte laisse a reflechir

    et oui on vieillit tous

    c est la vie

    passes une belle journée

    bisous Elyci

    7
    Mardi 14 Février à 09:54

    Il faut vivre, chaque jour, comme un siècle de renouveau

    Résultat de recherche d'images pour "gif animé vieillir"

    6
    Mardi 14 Février à 09:10

    Bonjour Gigi

    L'auteur est inconnu, il mérite pourtant un hommage pour un si beau texte !

    Bises

    5
    Mardi 14 Février à 09:05

    je ne connaissais pas ce  texte

     mais il faut bien se dire que  tous nous y passerons

     c'est notre  lot  et dés la naissance , la marche  est  commencée

     bonne  journée pour toi Gigi

     bises  

    4
    Mardi 14 Février à 06:34

    Un beau texte Gigi..

    C'estlLe lot de tout le monde de vieillir..

    Vieillir avec sérénité, sagesse..

    Etre, serein, apaisé..un peu comme en sommeil...

    Gros bisous Rozy

    3
    Lundi 13 Février à 23:12

    Bonsoir Gigi,

    Je connaissais ce très beau texte, mais je te remercie de m'avoir permis de le relire encore une fois.

    Bises et belle soirée

    2
    Lundi 13 Février à 23:09
    Une belle réflexion sur ce qui nous attend à tous.... Bonne soirée.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :