• PREMIERES IMPRESSIONS DE SARAJEVO "HUMOUR"

    Je suis allée chercher l'extrait au début de mon nouveau blospace.

    Sarajevo. Année 1967

     

    Premières surprises de Madame.

     

    Après un trajet interminable, sur des routes enneigées, où le chasse-neige n'avait pas d'existence réelle, arrivée tardive à l'Hôtel de l'Europe, (-33° dehors!) dans un décor vieillot, mais confortable avec un orchestre jouant des airs langoureux, enfin à table!

     

    Monsieur, voulant rattraper la mauvaise impression d'un voyage pénible, commande avec largesse escargots et oeufs brouillés " à la serbe". Madame, ignorant comment tenir fermement ces coquilles nouvelles pour elle, en pince une dans l'instrument fourni, en y mettant le bout bien entendu, serre, et envoie un bolide au milieu de la salle, sous l'oeil goguenard d'un serveur stylé, mais impassible, qui emporte l'objet aux cuisines. Monsieur est atteint d'un fou-rire irrésistible, et Madame serre....les dents, lui laissant terminer tous les escargots!  Arrivent les oeufs à la serbe : Madame admire la couleut rouge de ces oeufs brouillés et se jette avec avidité sur le contenu avant que Monsieur ait pu dire un mot!

    Horreur! Quasi violette, sa respiration se bloque, elle hoquette, se jette sur la carafe d'eau, bloquée fermement par Monsieur qui lui fait ingurgiter tranches de pain sur tranches de pain! C'était des oeufs au piment! Madame se retire dans sa chambre, incapable d'avaler une bouchée de plus!

     

    Première sortie officielle.

    Passage obligatoire de tout enseignant à l'étranger.

    Monsieur présente Madame aux personnalités ( il était là depuis deux ans). Madame tend la main au personnage empressé, va pour serrer vigoureusement  (sportive accomplie et énergie garantie) celle de son vis à vis qui lui, avait l'intention de lui baiser la main! Catastrophe, les deux mouvements se contrarient, Madame vers le haut, le Personnage vers le bas, et le poing de Madame atterrit vigoureusement sur le bas du visage de l'éminent président! Une fois de plus, le manque de connaissances et de manières de Madame fait la joie de Monsieur ( qui le paiera plus tard!)

     

    Première rencontre avec l'ensemble des professeurs et des doyens de l'Université. Ue immense table! Des hommes! Une femme : Madame! Sur la table, des assiettes pleines d'oignons nouveaux ( genre de poireaux miniatures, en plus costaud) de la slivovic en pagaille ( alcool de prune à 50°) des verres spéciaux ( contenance 50 cl). Et la fête commence! verres remplis, le doyen lève son verre, prononce le traditionnel "jivelli" et ....cul-sec, imité par tous. Monsieur pendant la cérémonie des verres remplis glisse à Madame : " tu bois comme tout le monde et tu ne refuses RIEN, ajoute....et tu ne ma fais pas honte!" Et Madame boit, une fois, deux fois.....cinq fois, mâchant avidemment les fameux oignons supposés ralentir les effets de l'alcool! Suivent les entrées, arrosées de ce divin vin blanc, le jilavka, suivies du fameux capama,* que l'on fait descendre avec le puissant dingac, vin rouge épais à 15°! La suite du repas est très gaie, ces yougoslaves ayant des talents de chanteurs incontestés et des voix superbes! Madame dodeline, entend Monsieur prendre congé chaleureusement de tous, elle sourit béatement mais gracieusement, sent une main ferme lui empoigner la taille, sort dans un nuage.........et se réveille douze heures après!

    capama : ragoût d'agneau aux oignons verts, paprika en pagaille que l'on arrose de crême aigre kaïmac ( orthographe non gaarantie) Un délice! 

    « SOUVENIRS ....SOUVENIRSDECOUVRONS LA BELGIQUE »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    14
    Samedi 16 Mai à 13:33

    Bonjour Gigi.

    Merci pour ce texte savoureux et plein d'humour.

    J'avais l'impression de lire un extrait de roman.

    Je te souhaite une bonne fin de semaine.

    Bise, Michel

    13
    Samedi 16 Mai à 10:18

    Bonjour Gigi

    J'espère que tu vas bien?

    Je te souhaite une belle journée et prend bien soins de toi.

    Bisous,

     

    Rohnny

     

    12
    Samedi 16 Mai à 08:46

    Pourquoi c'est madame qui a toujours le mauvais rôle? Monsieur serait donc si parfait que ça?

    Passe une belle journée

    Amicalement

    Claude

    11
    Vendredi 15 Mai à 11:05

    hum le ragout , je salive ça devait être bon , punaise tu as du être bourrée lol.  dodo , 12H punaise tu devais avoir mal aux cheveux !!!!

    et j'ai bien rigolé l'histoire des escargots j'imagine la scène lol.. tu aurais du insister, ça c'est comme les baguettes , au bout d'un moment on y arrive !!!

    enfin tes bourdes m'ont bien fait rire.

    un bizou et un bon w.end à toi ma belle je t'embrasse bien fort ainsi que ta minette.. Flo

    10
    Vendredi 15 Mai à 10:29

    Très droles ces souvenirs. Merci Gigi pour ce moment savoureux.

    9
    Vendredi 15 Mai à 08:43

    Gigi

    Morte de rire , j'adore ce récit tu peux continuer ,cela fait du bien de nous faire revivre tes peregrinations,  je n'aurai pas voulu être à ta place,je ne bois aucun alcool  hihihi  j'aurai fait honte   Lol   bon weekend ma douce 

    8
    Jeudi 14 Mai à 19:10

    booir 

     je n avait pas lu l article  dont tu parles 

     alors je me suis bien régalé  c'est  tellement dit avec humour 

     merci de cet épisode  vécu par toi 

     bises Gigi

     

    7
    Jeudi 14 Mai à 17:44

    je me souviens très bien de tes aventures et j'avais bien ri, je ris encore aujourd'hui, ce sont des souvenirs inoubliables pour toi et j'aime comme tu les racontes.

    6
    Jeudi 14 Mai à 10:16

    Je me souviens très bien de cet article 

    ma Gigoulette chérie sur ton blospace,

    Que d'aventures rocambolesques ma Gigi,

    j'en veux encore ,

    et glou et glou et le baise-main coolbeurk

    Merci ma Gigoulette,

    j'espère que tu vas bientôt pouvoir rejoindre

    ton Chambon, ce sera je pense .. moins 

    distrayant mais c'est ton souhait

    et je croise les doigts pour toi 

    pour que cela se réalise .

    Bonne journée ensoleillée ici, 

    Affectueuses bises 

    Christiane 

    5
    Jeudi 14 Mai à 09:02

    J'adore ! Les Aventures Gastronomiques de Gigoulette !

    Et je t'imagine, projetant des projectiles-escargots à travers la salle, tout en crachant des flammes éteintes à grands coups d'alcools variés...

    Quelle aventure... je veux la suite !

    Gros bisous ma copine

    4
    Jeudi 14 Mai à 00:08

    Cocou ma Gigi chérie,

    hé mais c'est as mal que t aies réussi à te souvenir de tout ça malgré la gueule de bois qui a du suivre en principe!

    Ca me rappelle nos adieux en Belgique lorsque Georges est venu nous voir et q'il est est allé dire au revoir à chacun ... qui pour l'heur avaient sort leur bouteille de genièvre maison.

    Georges ne buvant pas d'alcool c'est moi qui ai du avaler double portion ... je n'étais plus très nette après.

    Et pour le baise-main, lorsque le professeur qui nous accueillait à Davis (Californie) et que du coup en France nos l'avions invité à dîner j'étais assise et dans le mouvement où je me levais il a voulu me faire un  baise-main le tout lui est arrivé sous le menton et bing!!

    On n'a pas l'air malin dans ces cas là.

    Tu vois ma Gigi, tu n'es pas la seule à gaffer.

    Je t'embrasse comme je t'aime.

    Sylvie

    3
    Mercredi 13 Mai à 20:10

    avec tout ce qu'elle a bu difficile d'imaginer qu'elle aurait pu se rappeler de tout et pourtant

    tres interessant ce recit.. merci du partage

    bisous bisous

    nathie

    2
    Mercredi 13 Mai à 19:22

    Quelles aventures gustatives! mais très amusantes vus de l'extérieur.

    Bises et belle soirée

    1
    Mercredi 13 Mai à 19:00

    Diantre ! je me souviens encore très bien de cet article et de ce souvenir piquant.A l'époque vivre à Sarajevo devait êune sacrée aventure.le temps passe mais ces moments ne s'oublient pas.

    Merci de ce rappel.

    Bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :