• LE PETIT CHATON EST MORT

     

     

    Hier midi, Philippe, mon jeune locataire m'a ramené ce petit chaton, trouvé dans la rue, tremblant de froid, de peur! 

    Le corps sale, poussiéreux.
    Je l'ai nettoyé, mis dans une écharpe chaude. 
    Il a bu du lait, à moitié coupé d'eau, il a bu avec avidité, mais l'a rendu au bout d'un instant

    Je suis allée chercher du lait pour chaton à ma pharmacie, Agnès a essayé de le faire boire, mais il a refusé

    Puis il a vomi de la bile, son corps avait des contractions soudaines

    Nous sommes restés avec lui, Philippe et moi, jusqu'à 11h du soir

    Il est mort dans mes mains!

    Trop maigre, sans forces, sans ressource

    Je suis pleine de larmes intérieures et de tristesse

    je voulais le garder!


    18 commentaires
  • Notre maison du Chambon fait toilette!

    Construite en 1930 par les parents de mon mari, à leur retraite, elle a résisté vaillamment au soleil, au vent, à la pluie, aux arbres trop proches qu'il a fallu couper, bref, la famille a décidé de changer!

    De villa rose, c'était son nom, elle rougit!

     

    LA MAISON FAIT TOILETTE

    Porte neuve, assortie aux carreaux, volets poncés repeints par Guillaume, bois du toit par le spécialiste, karcher sur le crépi rose, qui ne reprend que par endroits une couleur très pâle,(la photo ne rend pas du tout la vraie couleur!) l'extérieur, à part un volet est presque terminé!

     

    LA MAISON FAIT TOILETTE

    L'intérieur suit!

    Chambres transformées, repeintes, je suis chargée de nommer chaque chambre (5) d'un nom de peintre, et de choisir deux tableaux par chambre du peintre choisi!

    Ensuite sur chaque porte, Loïs, l'artiste manuelle, façonnera en fil de fer spécial, le nom de chaque peintre!

    Ouf, j'ai presque tout dit!

    Il y aura d'autres projets, je vous en parlerai!


    16 commentaires
  •  

     Aujourd’hui je vous fais découvrir un  suc : le Mont Mézenc.

    A 1/2 h, 3/4 d'h du Chambon, c'est la promenade de la famille, jeunes ou vieux, nous l'avons faite et refaite!!

     

    Les sucs sont des montagnes au relief particulier, en forme de dôme, résultat d’une activité volcanique très ancienne d’il y a 6 à 8 millions d’années, aux coulées de lave peu fluides. En effet la lave trop visqueuse pour s’écouler refroidit sur place et donne naissance à ces drôles de montagnes formées de roches appelée phonolite. C’est de cette roche qui se découpe naturellement que sont extraites les lauzes qui recouvrent les toits de la région.

    Le Mont Mézenc, du haut de ses 1753 mètres, est situé à la limite de deux départements et marque une séparation très nette entre le plateau de la Haute-Loire et la pente côté Ardèche.

     

    Parking à la Croix de Boutières

     

    Ma PROMENADE PREFEREE

    C'est le circuit classique, mais je suis partie du Chambon avec mes neveux pour arriver à Chaudeyrolles, petit village qui permet d'arriver à la croix de Boutières par une petite route qui circule dans la montagne.

     

    Nous arrivons par la plaine qui va nous mener à Chaudeyrolles

    Ma PROMENADE PREFEREE

     

    Les premiers sucs

     Le village de Chaudeyrolles

     Sa petite église

     

    Ma PROMENADE PREFEREE

    Le mont Mézenc est constitué de deux sommets distants de 500 mètres.

     

    Ma PROMENADE PREFEREE

    Le sommet Sud est le plus élevé (1753m) et est situé dans le département de l’Ardèche. A son sommet deux tables d’orientation taillées dans des dalles de lauzes y ont été installées, nous permettant de lire le panorama qui s’offre à nos yeux.

    La première table est installée plein Ouest , face à un paysage au premier plan duquel se trouve le village des Estables, et la Haute-Loire. A l’horizon on aperçoit les monts du Cantal et du Puy de Dôme.

     

    Ma PROMENADE PREFEREE

     

     

    La deuxième table est orientée face à la pente ardéchoise et aux monts du parc naturel régional,

     

    Ma PROMENADE PREFEREE

     avec en arrière plan, les sommets enneigés des Alpes (visibles par beau temps).

     

    Ma PROMENADE PREFEREE

     

    Ma PROMENADE PREFEREE

     

    Mélange de photos personnelles ou Internet, vous verrez facilement la différence!! 

     

     

    C'est Une promenade ( en voiture jusqu'à Chaudeyrolles, puis à pied!!)  que j'ai faite tant et tant de fois!

    Je tenais à vous la montrer!


    18 commentaires

  •  

    Passage par NY

     

    Trois petits jours pour visiter NY qui fascine toujours! 

    Beau cadeau pour les 30 ans de Laurine!

     

    Photos de NY

    Empire State

     

    RETOUR PAR NEW YORK


    12 commentaires
  • Seize jours de vie commune!

    Déjà, le chouchou de ma part : Christoph, avec lequel son mélange de vivacité intellectuelle et son caractère affectueux fait que nos échanges sont si intéressants!

    Je suis très bien avec les autres, mais aucun ne me procure cette sensation de presque parfaite relation!

    J'ai donc cherché ces "conseils" de relation pour voir si je péchais par l'un d'eux!

    Votre avis?

     

    Accepter les autres tels qu’ils sont

     

    « Je ne suis pas parfait, tu n’es pas parfait, et c’est parfait. »

    Virginia Satir

    Accepter les autres tels qu’ils sont est absolument nécessaire à la création et au maintien de bonnes relations humaines. De plus, cette attitude contribue à ce que nous prenions davantage conscience de nos propres imperfections.

    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:A_dog_Labrador_with_Red-Footed_Tortoise.jpg

    De Aldo M.J.   

    Accepter quelqu’un tel qu’il est c’est :

    1. L’écouter et l’encourager à s’exprimer.
    2. Reconnaître ses qualités, habiletés et succès sans être envieux.
    3. Démontrer de l’empathie, être flexible et tolérant avec lui.
    4. Lui pardonner sans compter.
    5. Respecter ses goûts et ses désirs, sans négliger les nôtres.
    6. Ne pas dénigrer ses activités ou projets.
    7. Lui souhaiter du bien.
    8. Éviter les désaccords et les conflits inutiles.
    9. Lui donner le soutien que vous aimeriez qu’on vous donne.
    10. L’accueillir sans critiquer sa façon d’être et ses défauts. 
    11. Ne pas l’évaluer sur des critères tels que : parfait ou imparfait, bien ou mal, positif ou négatif.
    12. Supporter respectueusement ses comportements irritants et considérer ceux-ci comme des occasions de développer sa tolérance et sa patience.
    13. S’imaginer être à sa place afin de mieux comprendre ses attitudes, réactions et décisions.
    14. Faire preuve d’ouverture envers lui et remettre les choses en perspectives, parce que chacun a sa propre histoire. Ceci implique de faire des efforts pour comprendre ses opinions et les raisons qui l’ont amené à avoir celles-ci.
    15. Reconnaître qu’il ne pensera jamais comme nous, que nous resterons toujours distincts et que nous ne pourrons jamais être parfaitement ”unis” ou en fusion avec lui.
    16. Accepter nos faiblesses, car on ne peut accepter celles des autres sans accepter les nôtres.
    17. Reconnaître sa valeur unique et l’encourager dans le cheminement qui lui est propre.
    18. Faire preuve de compréhension et de tolérance envers lui. Son combat dans la vie est peut-être plus difficile que le vôtre.
    19. Nourrir en soi des pensées d’acceptation et de bonne volonté pour lui.

    Principes d’acceptation :

    • Personne n’est parfait.
    • Seule l’acceptation permet d’avoir des relations harmonieuses avec nos semblables.
    • L’amour, le véritable amour, c’est d’accepter les autres sans les juger et sans attendre quoi que ce soit d’eux.
    • Notre difficulté à accepter les autres est parfois le reflet de notre incapacité à nous accepter tel que nous sommes.
    • Beaucoup de non-acceptations viennent du fait que nous attendons davantage des autres que de nous-mêmes.
    • Plus nous sommes ouverts à différentes façons de vivre, plus nous comprenons le comportement des gens, et plus nous sommes indulgents.
    • Il est en principe simple de vivre en paix, il suffit d’accepter les gens qui nous entourent tels qu’ils sont.

    Ne pas se laisser abuser :
    Les énoncés précédents ne suggèrent d’aucune façon de laisser les autres abuser de notre acceptation. Au contraire dans certaines circonstances, il est nécessaire de défendre respectueusement son point de vue dans la limite du raisonnable.

    Périmètre :
    Les énoncés précédents s’appliquent surtout à nos êtres chers. Bien qu’ils soient ultimement bénéfiques à toutes les relations humaines.

    Conclusion :
    Chaque individu est unique par son passé, sa culture et son environnement. Donc, ne vous attendez pas à ce que les gens agissent et réfléchissent comme vous. Lorsque nous intégrons le fait que les autres ont (eux aussi) un environnement et un passé qui les influencent, nous réagissons différemment et nous augmentons notre acceptation du caractère unique de chacun.

    « Les différences sont des richesses à découvrir et à explorer 
    qui nous font dépasser nos limites et nous ouvrent à de nouveaux horizons… »


    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique