• SAMEDI

     

     

    SAMEDI

    Eh non, nous ne sommes pas samedi!

    Mais je voulais poster ce qui suit samedi  et mon mental n’a pas suivi!

    Oui, et alors, allez-vous me dire?

    Eh bien c’est comme si c’était samedi!

    On le sait, ce n'est pas une nouvelle!

    Voilà! Samedi, c'est le jour, en principe, où vous ne travaillez pas : je parle de ce travail qui vous attire une feuille de paie!

    Je ne veux pas offenser mes soeurs les femmes qui s'arrêtent rarement.

    Mais moi, ce jour-là, je suis seule et je glisse dans un certain néant!

    Sans être "une partisane-les-yeux-fermés" des signes astrologiques, je me retrouve presque parfaitement dans le signe des Poissons dont je suis, signe double, écrasée par mon signe ascendant, Gémeaux, encore signe double!

    Et je pars dans l'infini!

    Tout ce bla-bla-bla ( vous avez peut-être déjà "décroché"!) pour dire que le samedi, je me laisse aller à une méditation intuitive et irréfléchie qui m'emmène par bribes, et en lambeaux quelquefois, dans tous les sens!

    Poissons: signe d'eau, la mer, très vaste!

    Et ce matin, mollement perdue sous la couette et fermée à l'extérieur, je pensais à vous!

    et je me suis propulsée sans efforts vers mon outil relationnel, mon fil d'Ariane (mon ordinateur n'est pas très loin, soyons franche)

    Brusque désir de sincérité, bof; envie de vous parler, peut-être; addiction à l'écrit, pourquoi pas; "vider un peu son sac", il y a de ça; bref, pour tout vous dire, j'ai eu plusieurs fois l'envie de plaquer les blogs!

    Versatilité? je ne crois pas!

    Insatisfaction du virtuel, il y a de ça.

    Poissons: personne relationnelle, disent-ils!

     

    C'est peut-être là l'explication!

    En raccourci, j'attends sans doute trop de ce qui ne peut être qu'un à côté!

    Ne vous méprenez pas, j'ai une vie affective, sociale, et je ne suis pas "une déprimeuse"

    Mais j'aime trop la profondeur en tout, et le "en surface" me laisse un goût d'inachevé!

    C'était mon "laisser-aller" du samedi, que je regretterai peut-être lorsque je l'aurai publié, mais

    Non, rien de rien, non je ne regrette rien........(cf Piaf)

    Je vous aime! Je suis incapable de vous quitter!

    Bon samedi à toutes et tous!


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique